La résurrection de Jésus-Christ

L’étude biblique: Qu’est-ce que la Bible dit par rapport à la résurrection de Jésus-Christ?

Il y a environ deux mille ans, un homme nommé Jésus a proclamé quelque chose d’extraordinaire.  Dans l’Évangile selon Matthieu, le chapitre 20, aux versets 17 à 20, nous trouvons les paroles de cet homme.  Il a dit ceci :

« …Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux païens, pour qu’ils se moquent de lui, le battent de verges, et le crucifient ; et le troisième jour il ressuscitera… »

Lorsque Jésus parlait, il se présentait comme « le Fils de l’homme » et il disait qu’il allait mourir et ressusciter le troisième jour.

Aujourd’hui, plusieurs professent que Jésus était prophète de Dieu.  C’est la vérité !  En étant prophète de Dieu, il a clairement prophétisé sa mort et sa résurrection.  En étant prophète de Dieu, il devait ressusciter des morts !

Cette étude traite ce sujet : la résurrection de Jésus-Christ.  À travers cette étude, tu seras confronté par la Parole de Dieu, soient les écrits des prophètes de l’Ancien Testament, soient les paroles de Jésus-Christ lui-même, ou soient les enseignements de ceux qui ont suivi Jésus.  Que Dieu vous bénisse à travers cette étude profonde de la résurrection de Jésus-Christ.

Les prophéties de la résurrection de Jésus-Christ

A. Par le prophètes de l’Ancien Testament

La résurrection de Jésus-Christ est un événement historique, mais elle est aussi un événement prophétisé.  Ces prophéties se trouvent dans l’Ancien Testament et elles ont été proclamées des centaines années avant la naissance de Jésus.

Jésus-Christ a expressément dit que les prophètes ont parlé par rapport a lui. Luc 18:31-33 « Jésus prit les douze auprès de lui, et leur dit : Voici, nous montons à Jérusalem, et tout ce qui a été écrit par les prophètes au sujet du Fils de l’homme s’accomplira. Car il sera livré aux païens ; on se moquera de lui, on l’outragera, on crachera sur lui, et, après l’avoir battu de verges, on le fera mourir ; et le troisième jour il ressuscitera. »

N’avez-vous jamais étudié ce que les prophètes ont écrit au sujet du Christ ?  Quelqu’un a estimé qu’il y a environ trois cents prophéties au sujet du Christ dans l’Ancien Testament.  Dans cette étude, nous allons fixer notre attention sur deux prophéties qui concernent spécifiquement la résurrection.

Selon le roi David :
D’abord, l’un des textes très clairs se trouve dans les écrits du Roi David.  Cette prophétie a été proclamée environ mille ans avant la naissance de Jésus de Nazareth.  Considérez ce que nous trouvons dans Psaumes 16 –

Psaume 16 :9-10 « Aussi mon cœur est dans la joie, mon esprit dans l’allégresse, Et mon corps repose en sécurité.  Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption. »

Une explication de ce texte est présentée dans le livre des Actes des Apôtres.  Actes 2:29-32 « Hommes frères, qu’il me soit permis de vous dire librement, au sujet du patriarche David, qu’il est mort, qu’il a été enseveli, et que son sépulcre existe encore aujourd’hui parmi nous. Comme il était prophète, et qu’il savait que Dieu lui avait promis avec serment de faire asseoir un de ses descendants sur son trône, c’est la résurrection du Christ qu’il a prévue et annoncée, en disant qu’il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption. C’est ce Jésus que Dieu a ressuscité ; nous en sommes tous témoins. »

Selon cette explication, David a clairement prophétisé la résurrection du Christ, pas sa propre résurrection.  Cette prophétie a été accomplie par la résurrection de Jésus-Christ.

Selon le prophète Esaïe :

Une autre prophétie très claire se trouve dans les écrits du prophète Esaïe.  Esaïe a vécu environ sept cents ans avant la naissance de Jésus de Nazareth.  Suivez bien ce qu’il a dit –

Ésaïe 53 :10 « Il a plu à l’Éternel de le briser par la souffrance …  Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours ; Et l’œuvre de l’Éternel prospérera entre ses mains. »

Selon ce texte, il est clair que le Christ allait mourir.  Mais, il est aussi bien clair que quelque chose va se passer après sa mort : sa vie sera prolongée.  Comment cela se passera-t-il ?  Il y a une seule possibilité : une résurrection !

Si on considère toutes autres écritures prophétiques de l’Ancien Testament qui parlent par rapport à la mort du Messie et ceux qui prophétisent son règne éternel, il y a une seule conclusion.  Il faut une résurrection.  (Quelques exemples – Daniel 7 :13-14, 9 :26 ; Psaume 89 :37 ; Psaume 72 :17 ; Psaume 21 :5)

B. Par Jésus-Christ

Les prophéties venant de Jésus-Christ lui-même concernant sa propre résurrection étaient bien connues, même par ses ennemies :

Matthieu 27 :62-63 « Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, et dirent : Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore : Après trois jours je ressusciterai. »

Les prophéties venant de Jésus concernant sa résurrection ne sont pas obscures, ni peu.  On a au moins six proclamations prophétiques de la part de Jésus-Christ par rapport à sa résurrection.  Considérez deux de ces prophéties :

Matthieu 17:23 « …ils le feront mourir, et le troisième jour il ressuscitera. Ils furent profondément attristés. » (Marc 9 :31)

Matthieu 20:17-20 « Pendant que Jésus montait à Jérusalem, il prit à part les douze disciples, et il leur dit en chemin: Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux païens, pour qu’ils se moquent de lui, le battent de verges, et le crucifient ; et le troisième jour il ressuscitera. Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna, pour lui faire une demande. » (Marc 10 :34 ; Luc 18 :33)

Est-il juste de dire que Jésus était prophète ?  Oui !  Voici, nous venons de considérer plusieurs textes où Jésus a prophétisé.  Qu’est-ce qu’il a prophétisé ?  Sa résurrection !

Les autres prophéties de Jésus par rapport à sa résurrection sont les suivantes : a.  Jean 2:19, 21-22 b. Matthieu 16:21 ; Marc 8 :31 ; Luc 9 :22 c. Matthieu 17:9, Marc 9 :9-10 d. Matthieu 26:32, Marc 14 :28

Les preuves de la résurrection de Jésus-Christ

Lorsqu’on considère la Bible et l’histoire, il y a plusieurs preuves de la résurrection de Jésus-Christ.  Même, après sa résurrection, Jésus-Christ a voulu rassurer ses disciples qu’il avait été indubitablement ressuscité des morts. Actes 1:3 « Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu. »

Pourquoi est-ce que Dieu a voulu présenter les preuves indisputables de la résurrection de Jésus ?  C’est pour nous convaincre que, en réalité, Jésus a été ressuscité le troisième jour après sa crucifixion.  Considérez les preuves suivantes de la résurrection de Jésus-Christ.

1.  Le sépulcre vide.

Si Jésus-Christ n’était pas ressuscité des morts, il serait seulement nécessaire pour ses ennemis de montrer à tout le monde son cadavre.  Pourtant, ils n’étaient pas capables de le faire parce que le sépulcre était vide, son cadavre n’était pas là, parce qu’il est ressuscité des morts.  Même, jusqu’à nos jours, ceux qui nient la résurrection de Jésus-Christ n’ont pas encore présenté son cadavre.

Matthieu 28 :6-7 « Il n’est point ici ; il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché, et allez promptement dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai dit. »

 

2.  Les vêtements de l’ensevelissement.
Lorsque les disciples sont allés examiner le sépulcre, au lieu de trouver le cadavre de Jésus-Christ, ils ont vu les vêtements de son ensevelissement.  Si le cadavre de Jésus a été volé, pourquoi lasser ces bandes ?  Même, en considérant le texte de Jean 20 :6-8, il est évident que le linge qui a couvert sa tête était à part et pliés.

Jean 20 :6-8 « Simon Pierre, qui le suivait, arriva et entra dans le sépulcre ; il vit les bandes qui étaient à terre, et le linge qu’on avait mis sur la tête de Jésus, non pas avec les bandes, mais plié dans un lieu à part. Alors l’autre disciple, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi ; et il vit, et il crut. »

3.  Les apparences de Jésus-Christ.
L’authenticité de la résurrection de Jésus-Christ n’est pas fondée sur le témoignage d’une ou deux personnes, ni d’une ou deux apparences.  La Bible cite environ dix apparences et une de ces apparences était « à plus de cinq cents frères à la foi » (1 Corinthiens 15 :6).

Pour mieux comprendre la chronologie de tous les événements après sa résurrection, regardez la section, « La chronologie. »

4.  La présentation du corps physique de Jésus-Christ.
Il est important de noter que Jésus-Christ est ressuscité corporellement, ç.v.d. dans son corps physique.  Lorsque les témoins l’ont vu, ils n’ont pas vu un fantôme, ni un esprit, ni une vision, mais ils ont vue Jésus-Christ dans son corps ressuscité.  Nous trouvons un exemple de cette vérité dans le texte suivant :

Luc 24 :37-43 « Saisis de frayeur et d’épouvante, ils croyaient voir un esprit. Mais il leur dit : Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi pareilles pensées s’élèvent-elles dans vos cœurs ? Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi ; touchez-moi et voyez : un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. Comme, dans leur joie, ils ne croyaient point encore, et qu’ils étaient dans l’étonnement, il leur dit : Avez-vous ici quelque chose à manger ? Ils lui présentèrent du poisson rôti et un rayon de miel. Il en prit, et il mangea devant eux. »

5.  Le changement chez les disciples.
Une des preuves la plus forte de la résurrection est le changement qui s’est passé chez les disciples.  Avant la résurrection, ils étaient bien troublés, découragés, et désespérés.  Mais, après la résurrection, ils sont devenus les grands témoins de Jésus-Christ.  L’histoire séculaire nous dit que plusieurs parmi eux ont perdu leurs vies pour ce témoignage que le salut de Dieu se trouve en Jésus-Christ, celui qui est mort à cause de nos péchés et ressuscité pour notre justification.  Considérez ce changement chez Thomas, un des disciples de Jésus.

Jean 20:24-29 « Thomas, appelé Didyme, l’un des douze, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint. Les autres disciples lui dirent donc : Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit : Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point. Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit : La paix soit avec vous ! Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois. Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu !  Jésus lui dit : Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru ! »

Devant la persécution, Pierre et Jean, deux disciples de Jésus et témoins de la résurrection, ont dit : « car nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu. » (Actes 4 :20)

6.  La conversion des ennemis de Jésus-Christ.
C’est une chose d’essayer d’expliquer pourquoi les disciples ont témoigné de la résurrection de Jésus, même jusqu’à la mort.  Mais, comment peut-on expliquer la conversion des ennemis de Jésus-Christ ?  Quelle était leur motivation si ce n’était pas que la résurrection de Jésus s’est effectivement passée ?  La conversion la plus bien connue est celle de Saul de Tarse, un grand persécuteur de l’Église.  Considérez le texte suivant :

Avant sa conversion : Actes 9 :1 « Cependant Saul, respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur… »

Sa conversion : Actes 9:4-6 « Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Il répondit : Qui es-tu, Seigneur ? Et le Seigneur dit : Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Tremblant et saisi d’effroi, il dit : Seigneur, que veux-tu que je fasse ? Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire. »

Après sa conversion : Actes 9:20  « Et aussitôt il prêcha dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu. »

7. Le commencement et la continuation de l’Église : Actes 2.
La date historique du commencement de l’Église montre que la doctrine et l’acceptation de la résurrection étaient connues depuis l’ascension de Jésus-Christ.

8.  Le manque de preuve historique contre la résurrection.
Nous trouvons dans l’Évangile selon Mattieu comment les ennemis de Jésus ont essayé de couvrir ou d’expliquer cet événement.  Ce texte s’est passé après la résurrection, lorsque les gardiens du sépulcre ont rapporté ce qui s’était passé.

Matthieu 28:11-15 « Pendant qu’elles étaient en chemin, quelques hommes de la garde entrèrent dans la ville, et annoncèrent aux principaux sacrificateurs tout ce qui était arrivé. Ceux-ci, après s’être assemblés avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une forte somme d’argent, en disant : Dites : Ses disciples sont venus de nuit le dérober, pendant que nous dormions. Et si le gouverneur l’apprend, nous l’apaiserons, et nous vous tirerons de peine. Les soldats prirent l’argent, et suivirent les instructions qui leur furent données. Et ce bruit s’est répandu parmi les Juifs, jusqu’à ce jour. »

Il est évident que pendant la vie de Jésus-Christ et après, il y avait beaucoup qui se sont opposé à Jésus, à son enseignement, et à ses disciples.  Mais, l’histoire de cette époque-là est vide de preuve contre la résurrection.  Pourquoi ?  Parce que le sépulcre était vide et les témoins de la résurrection étaient nombreux.  Jésus-Christ est ressuscité !

Le jour de la résurrection de Jésus-Christ

Quand est-ce que Jésus-Christ est ressuscité ?  Selon les prophéties de Jésus-Christ, il allait ressusciter le troisième jour.  Considérez une de ces prophéties :

Matthieu 17 :22-23 « Pendant qu’ils parcouraient la Galilée, Jésus leur dit : Le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes ; ils le feront mourir, et le troisième jour il ressuscitera.  Ils furent profondément attristés. »

Le « Tableau de la chronologie du jour de la résurrection » présente une chronologie des événements quelques jours avant la crucifixion de Jésus-Christ jusqu’à sa résurrection.  Pour bien interpréter cette chronologie, il faut comprendre deux choses :

1.  Le jour juif commençait avec le coucher du soleil.  Ça veut dire que le jour consistait du coucher du soleil au coucher du soleil.
Genèse 1 :5b « Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour. »

2.  La manière juive de compter les jours était de compter un jour partiel comme un jour complet.  Considérez l’exemple suivant :

Esther 4:16-5:1 « Va, rassemble tous les Juifs qui se trouvent à Suse, et jeûnez pour moi, sans manger ni boire pendant trois jours, ni la nuit ni le jour. Moi aussi, je jeûnerai de même avec mes servantes, puis j’entrerai chez le roi, malgré la loi ; et si je dois périr, je périrai… Le troisième jour, Esther mit ses vêtements royaux et se présenta dans la cour intérieure de la maison du roi, devant la maison du roi…» (2 Chroniques 10:5, 12)

C’est avec ces deux principes qu’il faut interpréter ce que Jésus-Christ a dit dans Matthieu 12 :40 – « Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. »

Dans plusieurs prophéties, Jésus-Christ a dit qu’il allait ressusciter le troisième jour.  Dans cette prophétie, il a dit qu’il serait dans le sein de la terre trois jours et trois nuits.  Est-ce que Jésus-Christ est en train de contredire Jésus-Christ ?  Non, pas de tout.  Il est simplement en train d’utiliser une autre manière de parler au sujet de la même chose.  Il n’y pas de contradiction si on comprend bien comment les juifs ont désigné et compté un jour.  Selon cette prophétie, Jésus serait « dans le sein de la terre » pendant trois jours, complets ou partiels.  Ceci c’est exactement ce qui s’est passé !

Screen Shot 2013-06-15 at 2.20.16 PM
Le jour de la mort et la  résurrection de Jésus-Christ

Selon la Bible et les prophéties de Jésus-Christ, Jésus-Christ est ressuscité le troisième jour.  Tous les textes et toutes informations que nous avons par rapport à cette époque et le peuple juif concernant comment compter les jours soutiennent la résurrection de Jésus-Christ le troisième jour, le premier jour de la semaine, dimanche.

Le témoignage apostolique de la résurrection de Jésus-Christ

Luc 24:46-48 « Et il leur dit : Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu’il ressusciterait des morts le troisième jour, et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem. Vous êtes témoins de ces choses. »

Considérez quelques exemples du témoignage apostolique par rapport à la résurrection de Jésus-Christ :

Actes 2:31-32  « …c’est la résurrection du Christ qu’il a prévue et annoncée, en disant qu’il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption. C’est ce Jésus que Dieu a ressuscité ; nous en sommes tous témoins. »

Actes 3:15 « Vous avez fait mourir le Prince de la vie, que Dieu a ressuscité des morts ; nous en sommes témoins. »

Actes 10:40-41 « Dieu l’a ressuscité le troisième jour, et il a permis qu’il apparût, non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui, après qu’il fut ressuscité des morts. »
Aussi, considérez les textes suivants : Actes 1:22, Actes 4:33, Actes 5:30-32, Actes 13:30-31, Actes 17:2-3, Actes 26:15-16.

Les conséquences de la résurrection de Jésus-Christ

1.  Jésus a été déclaré Seigneur et Christ : Actes 2:30-36 “… C’est ce Jésus que Dieu a ressuscité ; … Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié.”

2.  Jésus-Christ a été déclaré Fils de Dieu : Romains 1:4 « …et déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l’Esprit de sainteté, par sa résurrection d’entre les morts, Jésus-Christ notre Seigneur… »

3.  Jésus-Christ a été déclaré victorieux sur la mort : Romains 6:9-10 « …sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. Car il est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes ; il est revenu à la vie, et c’est pour Dieu qu’il vit. »

4.  Jésus-Christ a été déclaré juge du jugement avenir : Actes 17:31 « …parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts … »

5.  Jésus-Christ a été déclaré Sauveur — pour ceux qui se confient en lui, ils reçoivent le pardon de leurs péchés et ils sont justifiés : Actes 13:30-32, 37-39 « Mais Dieu l’a ressuscité des morts…Mais celui que Dieu a ressuscité n’a pas vu la corruption. Sachez donc, hommes frères, que c’est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé, et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse. » (Romains 4 :24-25)

6. Jésus-Christ est l’intercesseur de ceux qui se confient en lui : Romains 8:34 « Qui les condamnera ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! »

7. Ceux qui se confient en Jésus-Christ seront aussi ressuscités : Romains 8:11 « Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. »

L’importance de la résurrection de Jésus-Christ

1 Corinthiens 15:12-23 « Or, si l’on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu’il n’y a point de résurrection des morts ? S’il n’y a point de résurrection des morts, Christ non plus n’est pas ressuscité. Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine. Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l’égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu’il a ressuscité Christ, tandis qu’il ne l’aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point. Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n’est pas ressuscité. Et si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés, et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus. Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. Car, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme qu’est venue la résurrection des morts. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement. »

Si Jésus-Christ n’est pas ressuscité des morts…

  1. La prédication des apôtres et tous chrétiens est vaine.
  2. La foi de ceux qui se confient en Jésus-Christ pour leur salut est vaine.
  3. Les apôtres et tous chrétiens sont les faux témoins de Dieu.
  4. Tous ceux qui se sont confiés en Jésus-Christ pour leur salut sont toujours dans leurs péchés.
  5. Ceux qui sont morts comme chrétiens sont perdus.
  6. Le chrétien est le plus malheureux de tous les hommes.

« Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts » – 1 Corinthiens 15 :20a

La nécessité de la résurrection de Jésus-Christ

Face à la résurrection, la Parole de Dieu, et les preuves, vous êtes confronté par une décision !  Allez-vous accepté que la résurrection de Jésus-Christ s’est passée comme la Bible nous dit !  En plus, allez-vous vous confier en Jésus-Christ comme votre Sauveur personnel ?  Considérez ce que Jésus a dit : Jean 11 :25-26a « Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie,  Celui qui croit en moi vivra, même, s’il meurt ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. »

Comment pouvez-vous expérimenter ce salut en Jésus-Christ ?  Il faut comprendre que vous êtes pécheur.  Vous avez transgressé la loi de Dieu, vous êtes coupable devant Dieu, et vous méritez la punition pour vos péchés.  Dieu nous a déclaré la punition pour nos transgressions, lorsqu’il nous a dit :

Romains 6 :23 « Car le salaire du péché, c’est la mort… »

Cette mort n’est pas simplement notre mort physique, mais elle parle de la séparation éternelle de Dieu en enfer !  Si vous êtes convaincu que vous êtes pécheur et que vous méritez la mort éternelle, il faut aussi comprendre que le salut, le pardon de vos péchés, et la vie éternelle ne sont pas obtenus par vos propres efforts, par vos bonnes œuvres, ou par une cérémonie religieuse.  Encore, Dieu nous a dit, à travers le prophète Ésaïe que :

Ésaïe 64 :5 « Nous sommes tous comme des impurs, Et toute notre justice est comme un vêtement souillé… »

Maintenant, si vous acceptez que vous êtes pécheur et que vous êtes incapable de vous sauver vous-même, il faut comprendre que Dieu a pourvu un moyen du salut !  Ce moyen se trouve en une personne et ce qu’il a fait à votre place.  Ce salut se trouve en Jésus-Christ, le Fils de Dieu, lorsqu’il est mort sur la croix à cause de vos péchés !

Jésus a dit dans Matthieu 20 :28 « C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de beaucoup. »

Voici, le salut que Dieu vous offre !  Mais, pour recevoir ce salut, il faut se confier en Jésus-Christ pour vous sauver, pour vous donner la vie éternelle, et pour le pardon de vos péchés.  La Bible dit :

Romains 10:9-10 « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *