La mort de Jésus-Christ

La croix, crucifixion

Étude biblique par rapport à la mort de Jésus-Christ.

Pour bien comprendre la raison et la certitude de la crucifixion et la mort de Jésus-Christ, le Fils de Dieu, considérez les cinq vérités suivantes :

1.  La Bible déclare clairement que Jésus-Christ a été crucifié.

En étudiant la Bible, on arrive à une seule conclusion par rapport à la mort de Jésus de Nazareth – il a été crucifié à mort sur une croix. Le mot qui est traduit « crucifier » dans le Nouveau Testament, stauroo, veut dire « l’acte de crucifier, exécuter en clouant à une croix. » La croix était un instrument de l’exécution utilisé par le gouvernement romain.

Matthieu 27:33-35 Arrivés au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne, ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel ; mais, quand il l’eut goûté, il ne voulut pas boire. Après l’avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète : Ils se sont partagé mes vêtements, et ils ont tiré au sort ma tunique.

Marc 15:22-24 …et ils conduisirent Jésus au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne. Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de myrrhe, mais il ne le prit pas. Ils le crucifièrent, et se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort pour savoir ce que chacun aurait.

Luc 23:33 Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, l’autre à gauche.

Jean 19:17-18 Jésus, portant sa croix, arriva au lieu du crâne, qui se nomme en hébreu Golgotha. C’est là qu’il fut crucifié, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu.

2.  Les témoignages que Jésus-Christ est mort par crucifixion.

Le témoignage des Évangiles Luc 23 :46 Jésus s’écria d’une voix forte : Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira.  (Matthieu 27:50, Marc 15:37, Jean 19 :30)

Le témoignage oculaire du centenier romain Marc 15 :39 Le centenier, qui était en face de Jésus, voyant qu’il avait expiré de la sorte, dit : Assurément, cet homme était Fils de Dieu.

Le témoignage oculaire des femmes disciples  Marc 15 :40 Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le mineur et de Joses, et Salomé.

Le témoignage des exécuteurs Jean 19:33-34 S’étant approchés de Jésus, et le voyant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes ; mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau.

N.B. Si on considère les deux possibilités, d’avoir les jambes cassées ou d’avoir le côté percé, laquelle était plus sévère ? La réponse à cette question est claire : d’avoir le côté percé est plus sévère et plus assurant que la victime était morte.

Pourquoi est-ce que les soldats ont rompit les jambes des autres ? Parce qu’ils étaient toujours vivants et parce que de casser les jambes ne tue pas directement. C’était une manière de les faire souffrir pour leurs crimes. En comprenant que Jésus était déjà mort, il n’était pas nécessaire de le faire souffrir en cassant les jambes. C’était seulement nécessaire d’assurer qu’il était mort.

Le témoignage oculaire de l’Apôtre Jean Jean 19 :35 Celui qui l’a vu en a rendu témoignage, et son témoignage est vrai ; et il sait qu’il dit vrai, afin que vous croyiez aussi.

Le témoignage officiel du gouvernement romain :  Marc 15 :44-45 Pilate s’étonna qu’il fût mort si tôt ; fit venir le centenier et lui demanda s’il était mort depuis longtemps. S’en étant assuré par le centenier, il donna le corps à Joseph.

Le témoignage physique de Joseph d’Arimathée Matthieu 27 :59-60 Joseph prit le corps, l’enveloppa d’un linceul blanc, et le déposa dans un sépulcre neuf, qu’il s’était fait tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du sépulcre, et il s’en alla.

Le témoignage angélique Matthieu 28 :7 …et allez promptement dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai dit.

3.  Les prophéties des prophètes de l’Ancien Testament.

Moise / La Torah Genèse 3 :15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.

David / Les Psaumes Psaume 22 :2a, 15, 16, 17, 19 Mon Dieu ! mon Dieu ! pourquoi m’as-tu abandonné…Je suis comme de l’eau qui s’écoule, Et tous mes os se séparent…Ma force se dessèche comme l’argile, Et ma langue s’attache à mon palais…Ils ont percé mes mains et mes pieds…Ils se partagent mes vêtements, Ils tirent au sort ma tunique.

Les Prophètes :

Ésaïe 53 :8-10 Il a été enlevé par l’angoisse et le châtiment ; Et parmi ceux de sa génération, qui a cru Qu’il était retranché de la terre des vivants Et frappé pour les péchés de mon peuple ? On a mis son sépulcre parmi les méchants, Son tombeau avec le riche, Quoiqu’il n’eût point commis de violence Et qu’il n’y eût point de fraude dans sa bouche. Il a plu à l’Éternel de le briser par la souffrance …  Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours ; Et l’œuvre de l’Éternel prospérera entre ses mains.

Daniel 9 :26a Après les soixante-deux semaines, le Messie sera retranché, et il n’aura pas de successeur.

4.  Les prophéties de Jésus-Christ.

Matthieu 16:21 Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour. (Marc 8 :31 ; Luc 9 :22)

Matthieu 17 :9 Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : Ne parlez à personne de cette vision, jusqu’à ce que le Fils de l’homme soit ressuscité des morts.

Matthieu 17:22-23 Pendant qu’ils parcouraient la Galilée, Jésus leur dit : Le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes ; ils le feront mourir, et le troisième jour il ressuscitera. Ils furent profondément attristés. (Marc 9 :31)

Jean 10 :11, 15, 17 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis…comme le Père me connaît et comme je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis…Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre.

Matthieu 20:17-20 Pendant que Jésus montait à Jérusalem, il prit à part les douze disciples, et il leur dit en chemin: Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux païens, pour qu’ils se moquent de lui, le battent de verges, et le crucifient ; et le troisième jour il ressuscitera. Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna, pour lui faire une demande. » (Marc 10 :34 ; Luc 18 :33)

Matthieu 20 :28 C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. (Marc 10 :45)

Matthieu 26 :1-2 Lorsque Jésus eut achevé tous ces discours, il dit à ses disciples: Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et que le Fils de l’homme sera livré pour être crucifié.

5.  L’histoire séculaire atteste la mort de Jésus-Christ par crucifixion.

Cornelius Tacitus (55 à 120 après J.C.), un historien romain, a écrit dans son livre, Annals, « …Christus le fondateur des chrétiens a été mis à mort par Pontus Pilate, procurateur de Judée pendant le règne de Tibère. »

Josephus (38 à 100 après J.C.) « Il y avait un homme sage, Jésus…Pilate, à cause du conseil des hommes renommés parmi nous, l’a condamné à être crucifié et à mourir… »

Lucian de Samosata (le 2e siècle) « Les chrétiens, vous connaissez, adorent un homme jusqu’à nos jours – le personnage distingué qui a introduit leurs rites nouveaux, et qui a été crucifié… »

Qu’est-ce qu’il est arrivé après sa mort ?

Par les cinq preuves que cette étude présente, il est clair que Jésus-Christ a été crucifié à la mort il y a environ 2,000 ans. Mais, l’histoire ne s’arrête pas à cet événement. Par les mêmes cinq preuves (les déclarations de la Parole de Dieu, les témoins oculaires, les prophéties de l’Ancien Testament, les prophéties de Jésus-Christ, et l’histoire), on a la certitude que Jésus-Christ a été ressuscité le troisième jour après sa mort.

Matthieu 28 :6-7 « Il n’est point ici ; il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché, et allez promptement dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai dit. »

Pourquoi mourir ?

Comme on a déjà vu dans cette étude, Jésus-Christ a été crucifié à mort pour payer la dette de nos péchés.

1 Pierre 2 :24 « …lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois… »

1 Jean 2 :2 « Il est lui-même la victime expiatoire pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. »

1 Corinthiens 15 :3 « …Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures… »

Romains 5 :8 « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. »

Hébreux 9 :26, 28 « …mais maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour effacer le péché par son sacrifice…Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de beaucoup d’hommes… »

Mais, pour que sa mort puisse être agissante pour vous personnellement, il faut se confier en lui comme votre Sauveur personnel.

Jean 11 :25-26 « Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie.  Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais.  Crois-tu cela ? »

Actes 16 :30-31 « …il les fit sortir, et dit : Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé ?  Paul et Silas répondirent : Croit au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. »

Êtes-vous prêt de vous confier en Jésus-Christ comme votre Sauveur ?  Par la foi, vous pouvez lui prier maintenant lui demandant de vous sauver, de vous pardonner de tous vos péchés, et de vous accorder la vie éternelle.

Romains 10 :9,13 « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé…Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *