L’Évangile selon Jean : Étude 1

Étude biblique: L’Évangile selon Jean

Qui était Jésus de Nazareth ? Et, pourquoi faut-il croire en lui pour avoir la vie éternelle et le pardon des péchés ? 

Dans cette série d’études de l’Évangile selon Jean, on va contempler la personne et l’œuvre de Jésus-Christ et comment expérimenter le don de salut que Dieu nous offre en lui. Si tu es déjà croyant, ces études vont fortifier, purifier, et éprouver ta foi en Christ.

Que Dieu te bénisse à travers sa Parole, en Jésus-Christ.

Le texte : Jean 1 : 1-14

« 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. 4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.

5 La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue. 6 Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean. 7 Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. 8 Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.

9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. 10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue. 11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue. 12 Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, 13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

Considère les divisions différentes dans ce texte. Essaye de comprendre le thème majeur de ce texte. Le thème majeur du texte concerne le personnage central de l’Évangile. Le suivant est un plan des versets 1 à 14 :

  1. Le personnage central : Indentifié                        vs. 1-4
  2. Le personnage central : Préparation.                   vs. 5-8
  3. Le personnage central : Réponses.                       vs. 9-13
  4. Le personnage central : Révélation.                      vs. 14

1.  Le personnage central : Son identification. (vs. 1-4)

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »

L’Évangile selon Jean nous présente le personnage central de l’Évangile qui est la Parole. Celui qui lit cette Évangile est frappé d’abord par quelques affirmations fortes par rapport à ce personnage, puis il est présenté les preuves pour supporter ces affirmations.

Question #1: La Parole – Qui est-il ? Une explication de sa personne.

1. Concernant sa durée « Au commencement était la Parole »

2. Concernant sa personnalité « la Parole était avec Dieu »

3. Concernant sa nature « la Parole était Dieu »

Le verset 2 est un résumé de l’enseignement du verset 1 : « Elle (la Parole qui était Dieu – 3) était au commencement (1) avec Dieu (2). »

Explication : En étudiant le verset 1, il est clair que la Parole est éternelle, qu’elle a une personnalité distincte en considérant Dieu, mais qui est Dieu lui-même. Comment peut-il être ? Seulement, les Saintes Écritures pourraient correctement révéler la nature de Dieu et l’expliquer. Il serait un acte de folie pour l’homme par sa propre compréhension limitée d’essayer de proposer une explication de la nature de Dieu. Jean 1 : 1 nous enseigne que Dieu a une complexité de nature, pour qu’il soit un, il est aussi complexe. La Parole est une partie de cette complexité, « La Parole était Dieu », pourtant la Parole est distincte des autres aspects de cette complexité, « Le Parole était avec Dieu. » En considérant les autres textes des Écritures, cette complexité est plus largement révélée. Considère, par exemple, comment le premier chapitre de Genèse nous présente Dieu avec une certaine complexité de nature :Genèse 1:26a « Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance… »Lorsqu’on étudie la totalité de la Parole de Dieu, il est clair qu’il y a un seul Dieu, mais que son être a une complexité de trois personnalités distinctes : Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit. Chacune de ces personnalités est cent pour cent Dieu, mais chacun est distinct des autres. Ce que nous allons constater est que la Parole est la deuxième de ces personnalités : Dieu le Fils.

Question #2: La Parole – Qu’est-ce qu’il fait ? Une explication de son œuvre.

  1. Comme Créateur:             « Toutes choses ont été faites par elle »
  2. Comme « Subsisteur »:    « elle était la vie »
  3. Comme Révélateur    :      « la vie était la lumière des hommes »

 

2. Le personnage central : La préparation pour lui. (vs. 5-8) 

« La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue. Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière. »

Dieu a préparé l’homme pour l’avenir de la Parole à travers le témoignage d’un homme – Jean-Baptiste. Pendant l’histoire d’humanité, peu avant l’avènement de la Parole, et, même, aujourd’hui, Dieu transmet le message du salut à travers l’outil de l’homme – prédicateurs, enseignants, évangélistes, missionnaires, et autres croyants.

Il devrait être noté que Jean-Baptiste n’est pas le même Jean qui a écrit cette Évangile. L’Apôtre Jean, un des apôtres de Jésus-Christ, a écrit cette Évangile et trois épitres portant son nom et le livre d’Apocalypse.

Maintenant, considère ce qui est expliqué concernant cet homme, Jean-Baptiste :

Le ministère de Jean-Baptiste n’était pas insignifiant. Selon Matthieu 3 : 5, la Bible nous dit :

« Les habitants de Jérusalem, de toute la Judée et de tout le pays des environs du Jourdain, se rendaient auprès de lui ; »

Comment peux-tu être préparé pour l’avènement de la Parole ? Toi aussi, tu peux écouter le témoignage de Jean-Baptiste ! À travers seulement sa proclamation, tu peux aussi croire.

 

3. Le personnage central : Les réponses à lui. (vs. 9-13)

« Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue. Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue. Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. »

 La prochaine section de versets explique trois réponses différentes à la Parole – deux négatives et une positive.

Réponse #1: L’ignorance. (vs. 10)

Est-ce que l’ignorance fait quelqu’un inculpable devant Dieu ? Considère Romains 1 : 19-23 et Psaume 19 : 1-3.

Selon ces deux passages, il n’y a aucun qui est ignorant de Dieu par innocence. Ignorance est le résultat ou conséquence d’un choix de rejeter la révélation que nous avons reçu. Il y en a ceux qui ont reçu plus que d’autres, mais nous tous avons reçu quelque sorte de révélation, même si c’est simplement la création et la conscience.

Réponse #2: Le rejet. (vs. 11)

Au verset 11, « les siens » est littéralement « ses propres choses. » Le texte réfère au fait que la Parole est venue à son propre peuple, le Juif. De tous les peuples d’humanité, les Juifs auraient dû reconnaitre et recevoir la Parole lorsqu’il est venu. Les Juifs avaient les Écritures pour les aider. Quoi qu’il en soit, même les siens l’ont rejeté.

Réponse #3: La réception. (vs. 12-13)

Selon les versets 12 et 13, comment peut-on effectivement recevoir la Parole ?  Seulement à travers la foi : « à ceux qui croient en son nom »

Considère les deux résultats de croire en son nom :

  • Ils deviennent enfants de Dieu…
  • …à travers une naissance spirituelle de Dieu.

Pas à travers :

  • le sang
  • la volonté de la chair
  • la volonté de l’homme

La clé de la réception : « à ceux qui croient en son nom »

 

4. Le personnage central : La révélation de sa personne. (vs. 14)

« Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

La Parole est le Créateur Eternel, le Subsisteur Dieu qui se révèle à l’homme. Comment est-ce que la Parole s’est révélée à l’homme ?

Considère les trois aspects de la révélation de la Parole indiqués sur le tableau.

Le terme théologique « incarnation » se réfère a comment la Parole, le Créateur Dieu Eternel, est devenue homme. « Incarnation » veut dire « rendre quelque chose chair. » L’idée de ce texte n’est pas que la Parole a été créée, mais incarnée.

Quelle était la conclusion de ceux qui ont contemplé cette révélation ? Ils ont conclu que la Parole Incarnée est le Fils de Dieu.

Considère les deux questions suivantes :

Question #1: Qu’est-ce que la Parole a manifesté ? 

Réponse: Sa gloire.

Le mot « gloire » se réfère aux excellences uniques de la Parole. La gloire qui a été contemplée était quelque chose qui a dépassé l’homme.

Considère Jean 2 : 11 –

« Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. »

Question #2: Qu’est-ce qui a été conclu par cette manifestation ? 

Réponse: « La Parole Incarnée est le Fils de Dieu »

La gloire que la Parole Incarnée a manifestée a clairement démontré que celui-ci n’était pas seulement homme, mais le Fils de Dieu.

Explication importante par rapport à l’Évangile selon Jean :

Pourtant que d’autres Évangiles détaillent plusieurs autres miracles que Jésus-Christ a fait, l’Évangile selon Jean présent une série très spécifique et limitée. Jean 20 : 30-31 explique pourquoi :« Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom. »

Selon Jean 20 : 30-31, les miracles enregistrés dans l’Évangile selon Jean sont notés pour accomplir deux buts spécifiques :

1.     Convaincre les lecteurs que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu.

2.     Amener ces mêmes lecteurs à une foi salvatrice en Jésus-Christ pour qu’ils puissent avoir la vie éternelle. 

Le mot pour « miracle » dans Jean 20 : 30-31 est le mot « signe. » Dans la langue grecque, la langue du Nouveau Testament, il y a trois mots qui sont employés pour décrire un miracle. 

Un mot était employé pour décrire la puissance surnaturelle qui a été manifestée par un miracle – c’était « un miracle, » quelque chose qui a dépassé les capacités des hommes.

Un mot était employé pour décrire l’effet d’un miracle sur les témoins – ils étaient étonnés.

Le troisième mot était employé pour décrire l’objectif d’un miracle – un signe. Ce mot est le mot trouvé dans Jean 20 : 30-31. 

Les miracles ou signes qui sont décrits dans l’Évangile selon Jean sont comme placards qui nous indiquent où nous devions aller. Ils sont désignés pour nous amener au destin que Dieu veut – la foi en Jésus Christ, le Fils de Dieu, comme notre Sauveur personnel.

Considère ce que les disciples ont dit de la part de Jésus dans Matthieu 8 : 27 – « Ces hommes furent saisis d’étonnement : Quel est celui-ci, disaient-ils, à qui obéissent même les vents et la mer ? » 

Conclusion: 

Dans cette première étude sur l’Évangile selon Jean, nous avons été présentés avec le personnage central de l’Évangile. Il est clairement identifié comme la Parole – le Créateur, Éternel, Subsisteur, Dieu qui se révèle.

La vérité magnifique et centrale qui se trouve dans cette section est trouvée au verset 14, la Parole est devenue chair, ça veut dire, Elle est devenue homme, Jésus de Nazareth, le Fils de Dieu.

Quelle est ta relation personnelle avec Jésus, le Fils de Dieu ? Est-ce qu’il est ton Sauveur personnel ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *