Le diable et nos pensées

Le diable et nos pensées (partie 1)

thoughts

 ••••••••••

 La guerre de nos affections

 Lorsqu’il profère le mensonge, ses paroles viennent de lui-même car il est menteur et le père du mensonge. (Jean 8:44)

La capacité du cerveau humain est un sujet de merveille même pour les scientifiques. Dans notre cerveau, nous avons entre 12 et 14 milliards de cellules. Chaque cellule peut avoir une connexion avec 10.000 autres cellules, et ils sont tous en train de transmettre continuellement les impulsions d’information. Chaque cellule dans notre cerveau fonctionne comme un petit ordinateur. Dieu nous a bénis avec la capacité de penser, réfléchir, considérer, délibérer, évaluer, méditer, imaginer, créer, mémoriser, et tirer les conclusions. Comment êtes-vous en train d’utiliser vos pensées ? Vos pensées, sont-elles renouvelées par Dieu et sa parole ?

Au fond de notre vie est la capacité de réfléchir et d’agir selon notre raison et selon nos désirs. Tous nos péchés ont leur source dans l’égarement de nos pensées. Satan a réussi à faire dérailler les pensées d’Adam et d’Ève en posant une question : « Dieu a-t-il réellement dit… ? » Étant parvenu à mettre un point d’interrogation sur le caractère de Dieu, Satan a poursuivi sa tentation en niant même ce que Dieu a clairement affirmé : « Vous ne mourrez pas du tout ! » Convaincus par les mensonges et incités par leurs désirs, Adam et Ève ont chuté en prenant ce que Dieu a défendu. Leur chute nous sert d’exemple. Le chrétien devrait toujours être prêt à s’opposer aux mensonges du diable avec les pensées de Dieu. Notre Seigneur Jésus Christ nous a donné l’exemple parfait lorsqu’il a renvoyé le diable après sa tentation. Jésus a affirmé trois fois « il est écrit » (Luc 4:4, 8, 10). C’est cette affection pour la parole qui est essentielle pour vaincre les tentations de chaque jour.

Je serre ta parole dans mon cœur, afin de ne pas pécher contre toi. (Psaume 119:11)

N’oubliez pas que nous pouvons vaincre le malin si la parole de Dieu demeure en nous (1 Jean 2:14). Combien de fois voyons-nous le monde en train d’échouer, de rater, de tomber dans les pièges du diable ? Le diable est le père du mensonge. Il ne veut pas que nous connaissions la vérité.

Si notre pensée est continuellement renouvelée par les pensées venant de Dieu, nous pouvons réussir dans notre vie chrétienne à surmonter la haine, la jalousie, la convoite, la peur, les inquiétudes, et l’amertume. Le monde a sa façon de réfléchir sur ses problèmes. Mais nous ne devons plus marcher comme lui :

Voici donc ce que je dis et ce que j’atteste dans le Seigneur : c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leur intelligence. Ils ont la pensée obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux et de l’endurcissement de leur cœur. (Éphésiens 4:17-18)

Dieu cherche à ce que nos pensées soient conformes à ses pensées. Il faut renverser « les raisonnements contre la connaissance de Dieu » et amener « toute pensée captive à l’obéissance de Christ » (2 Cor. 10:5). Parfois nos pensées sont comme une voiture qui a temporairement perdu les freins, elles continuent au point où nous les arrêtons. Alors, nous avons un choix concernant nos pensées. Nous pouvons les laisser courir sans contrôle, ou nous pouvons les arrêter pour qu’elles soient ciblées sur un objet précis. À n’importe quel moment nous pouvons nous arrêter et nous dire, « Je vais penser à ceci et pas à cela. » La cible de notre attention peut être une image, une idée, un problème de mathématique, une promesse, ou même une épreuve. John Piper nous encourage à utiliser cette capacité de focaliser nos pensées :

C’est un don de Dieu, une partie de son image en nous. C’est un moyen de puissance immense pour devenir ce que nous devons être. Négligez-vous cette grande arme dans votre arsenal quand vous luttez contre le péché ? La Bible nous appelle plusieurs fois à utiliser ce don remarquable (Piper, A Godward Life, 84).

Il est nécessaire que notre attention soit fixée sur Dieu et pas sur nous mêmes. Pensez à ce que Paul nous dit dans Romains 8:5-6 :

Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit. Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix.

Les mots « s’affectionnent » et « affection » parlent d’une action volontaire de nos pensées vers un objet. La chair est le siège de nos désirs vers le péché. C’est-à-dire, si nous orientons nos pensées vers le péché le résultat sera le péché et éventuellement la séparation avec Dieu – la mort. Alors, nous ne devons pas être passifs dans la lutte avec le péché et surtout dans la lutte pour le contrôle de nos pensées.

Le monde nous attire pour que nos affections soient concentrées sur « la convoitise de chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie » (1 Jean 2:16). Dieu nous montre notre réponse : « N’aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde » (1 Jean 2:15). Contemplez les versets suivants qui nous appellent à une approche agressive et active de notre pensée :

Pensez à ce qui est en haut, et non à ce qui est sur la terre. (Colossiens 3:2)

Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. (Philippiens 4:8)

Jésus dit ensuite à (ses) disciples : C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus… Considérez les corbeaux : Ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’ont ni cellier, ni grenier ; et Dieu les nourrit. Combien ne valez-vous pas plus que les oiseaux ! … Considérez comment croissent les lis : ils ne travaillent ni ne filent cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire n’a pas été vêtu comme l’un d’eux. (Luc 12:22, 24, 27)

Décidez délibérément de ne pas laisser votre cœur s’enfoncer dans la boue de ce monde. Vous avez décidé de prendre du temps pour lire ce document. Alors, vous avez une affection aux choses de l’Esprit. Cultiver cette affection pendant toute votre journée. Voici cinq suggestions :

(1)   Lisez un chapitre dans la Bible chaque jour (si vous lisez trois chapitres chaque jour et cinq chapitres les dimanches, vous pouvez lire toute la Bible en une année).

(2)   Mémorisez les versets dans la Bible (Mémorisation).

(3)   En toute situation qui arrive, priez Dieu pour son aide et sa sagesse.

(4)   Fouillez la parole de Dieu pour la solution à vos problèmes et vos épreuves.

(5)   Assistez aux réunions régulières dans votre église pour écouter la prédication de la Parole (pour les marques importants d’une église voir appendice 2).

Veillons les uns sur les autres pour nous inciter à l’amour et aux œuvres bonnes. N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns, mais exhortons-nous mutuellement, et cela d’autant plus que vous voyez le Jour s’approcher. (Hébreux 10:24-25)

(6) La victoire sur Satan est possible pour le croyant. Voyons la prochaine leçon.

Le diable et nos pensées (partie 2)

••••••••••

La victoire sur Satan

 Maintenant c’est le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors (Jean 12.31).

*Les notes suivantes viennent d’une partie d’un cours de théologie enseigné à notre institut. (Pour d’autres études voyez http://www.e4Christ.org)

Pour avoir la victoire sur Satan et ses mensonges, il faut savoir que SATAN est déjà vaincu.

  •  Genèse 3.15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, Entre ta descendance et sa descendance : Celle — ci t’écrasera la tête, Et tu lui écraseras le talon.
  • Jean 14.30 Je ne parlerai plus guère avec vous, car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi.
  • Jean 16.11 de jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.
  • Colossiens 2.15 il a dépouillé les principautés et les pouvoirs, et les a publiquement livrés en spectacle, en triomphant d’eux par la croix.?
  • Romains 16.20 Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus soit avec vous !

La victoire sera le résultat de deux éléments : l’un qui est divine (Dieu écrasera) et l’autre humain (sous vos pieds). Dieu communique la puissance, mais elle passent à travers les hommes qui peuvent l’utiliser.

« Ainsi, il était avec le Fils de Dieu, Lui-même. Satan était pour un temps permis de lui déranger, mais en fin il lui a laissé. Dans la même manière, les églises et les chrétiens seront testés dans plusieurs façons, mais s’ils restent fidèles dans l’épreuve, ils seront délivrés de la tentation, et, dans un sens très emphatique et vaste, ils vont enfin écraser Satan sous leurs pieds. Ils vont obtenir une victoire complète sur lui dans le jour de la venue de leur Seigneur Tout-Puissant, qui, finalement, va lui consigner à son jugement terrible, et va lui jeter dans l’étang brûlant de feu et de soufre. Dans ce jour le plein sens de cette expression sera accompli » (Haldane, Romains 16.20, 876-7).

  •  1Pierre 3.22 qui, monté au ciel, est à la droite de Dieu et à qui les anges, les pouvoirs et les puissances ont été soumis.
  • Hébreux 2.14 Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, lui aussi, d’une manière semblable y a participé, afin d’écraser par sa mort celui qui détenait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, 15 et de délivrer tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans l’esclavage.
  • 1Jean 3.8 Celui qui commet le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu est apparu, afin de détruire les œuvres du diable.
  • Apocalypse 12.12 C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez les cieux ! Malheur à la terre et à la mer ! Car le diable est descendu vers vous, plein de fureur, sachant qu’il a peu de temps.
  • Matthieu 25.41 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits, allez dans le feu éternel préparé pour le diable et pour ses anges.
  • Apocalypse 20.10 Le diable qui les séduisait fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

Le fait que Satan est vaincu nous donne la fondation pour notre victoire sur Satan. Nous luttons sur la base de la position de la victoire de Christ.

Éphésiens 6.10 Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur et par sa force souveraine. 11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les manœuvres du diable. . . . 13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour et tenir ferme après avoir tout surmonté. 14 Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice.

1. Alors, soyez forts dans le Seigneur

  •  2Corinthiens 10.4 Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes devant Dieu, pour renverser des forteresses.
  • 1 Samuel 17.45 David dit au Philistin : Tu marches contre moi avec l’épée, la lance et le javelot ; et moi je marche contre toi au nom de l’Éternel des armées, du Dieu des troupes d’Israël, que tu as mises au défi.
  • Psaume 44.7 Car ce n’est pas en mon arc que je me confie, Ce n’est pas mon épée qui me sauvera ; 8 Mais c’est toi qui nous sauves de nos adversaires, Et qui couvres de honte ceux qui nous haïssent.
  • Jude 9 Or, lorsqu’il contestait avec le diable et discutait au sujet du corps de Moïse, l’archange Michel n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit : Que le Seigneur te réprime !
    • Notez bien, nous n’avons pas besoin de chasser le diable, de le lier ou de lui réprimander par une certaine formule. Christ qui est en nous est plus grand que le diable.
  • 1 Jean 4.4 Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous avez vaincu les faux prophètes, car celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.

2. Soumettez-vous au Seigneur.

Jacques 4.7 Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

3. Protégez-vous avec toutes les armes de Dieu.

Éphésiens 6.13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour et tenir ferme après avoir tout surmonté. 14 Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ; 15 mettez pour chaussures à vos piedsles bonnes dispositions que donne l’Évangile de paix ; 16 prenez, en toutes circonstances, le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Malin

4. Utilisez l’épée de l’Esprit.

  • Éphésiens 6.17 prenez aussi le casque du salut et l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu.?
  • Matthieu 4.4 Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
  • Matthieu 4.7 Jésus lui dit : D’autre part il est écrit : Tu ne tenteras pas le Seigneur, ton Dieu?Matt.
  • Matthieu 4.10 Jésus lui dit : Retire-toi Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et à lui seul, tu rendras un culte.

5. Comptez sur l’aide de Jésus-Christ dans nos tentations.

Il était tenté par le diable, mais il n’a jamais péché (Matt 4.1s).

Hébreux 4.15 Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur incapable de compatir à nos faiblesses ; mais il a été tenté comme nous à tous égards, sans (commettre de) péché. 16 Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, en vue d’un secours opportun.

Luc 22.31 Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. 32 Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas, et toi, quand tu seras revenu (à moi) affermis tes frères.

Jean 17.15 Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les garder du Malin.

Application : Le commencement de la victoire sur Satan commence avec le fait d’être délivré du pouvoir des ténèbres

Colossiens 1.13 Il nous a délivrés du pouvoir des ténèbres et nous a transportés dans le royaume de son Fils bien-aimé, 14 en qui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.

Tout ceci vient de l’Évangile :

Actes 26.18 afin qu’ils se tournent des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan vers Dieu, et qu’ils reçoivent le pardon des péchés et un héritage avec ceux qui sont sanctifiés par la foi en moi.

Romains 1.16 Car je n’ai pas honte de l’Évangile : c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec.

Quel devrait être notre attitude envers Satan ?

2 Corinthiens 2.11 afin de ne pas laisser à Satan l’avantage sur nous, car nous n’ignorons pas ses desseins.

« Il faut connaître votre ennemie, mais il ne faut pas lui surestimer ni d’être préoccupé avec lui. Une préoccupation avec les démons et le diable peut faire que vous perdez votre paix avec Dieu et que vous entrez dans les craintes et les fantaisies et les exercices pour esquiver le diable et de faire les manœuvres contre son pouvoir. La racine du problème c’est l’incrédulité ; bien qu’il est un adversaire avec une malice terrible et il a un grand pouvoir, il est un ennemi vaincu. » (MacArthur).

« S’il y a des gens qui voient le diable partout, il y en a d’autres qui ne le voient nulle part. Les deux positions sont fausses et le diable en tire parti. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *