Simon le magicien : Avez-vous une foi qui sauve ?

Simon le Magicien

Dans le livre des Actes des Apôtres, nous trouvons l’histoire d’un homme qui s’appelait Simon.  Il était un homme qui vivait une vie détestable devant Dieu. Après avoir compris l’Évangile de Jésus-Christ, il a fait une profession de foi en Jésus comme son Sauveur qui, en fin de compte, s’est avéré être faux, une tromperie.  Considérons les circonstances de cette histoire qui se trouve dans Actes 8 :5-8.

Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ.  Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les miracles qu’il faisait. Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris. Et il y eut une grande joie dans cette ville. 

Dans cette étude biblique nous allons considérer trois essentiels par rapport à la conversion apparente de cet homme :

1.  La vie passée de Simon le magicien

Avant de faire une profession de foi en Jésus-Christ, Simon vivait une vie détestable aux yeux de Dieu.  

Actes 8 :9-11 Il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui, se donnant pour un personnage important, exerçait la magie et provoquait l’étonnement du peuple de la Samarie. Tous, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, l’écoutaient attentivement, et disaient : Celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s’appelle la grande. Ils l’écoutaient attentivement, parce qu’il les avait longtemps étonnés par ses actes de magie. 

Son travail : Selon ce texte, cet homme était magicien. Simon, par son propre choix, a décidé de suivre le diable; il a déterminé de donner son âme à Satan lui-même.

Son affirmation : Selon la Bible, les gens croyaient que Simon était « la puissance de Dieu » et ils lui avaient donné le nom « le grand ». Il prétendait avoir les attributs de Dieu Lui-même. Et c’était blasphématoire pour lui de recevoir ce titre !

Ses adeptes : Mais, qui étaient ses adeptes ? La Bible dit que « tous… l’écoutaient attentivement ».  Qui était ces « tous » ? Selon la Bible, c’était « tous… depuis le plus petit jusqu’au plus grand ».

Cet homme a donné sa vie à Satan, il faisait une déclaration blasphématoire et il est évident qu’il faisait sa magie pour obtenir des adeptes.

2. La profession de foi de Simon le magicien

Actes 8 :12-13 Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser. Simon lui-même crut, et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe, et il voyait avec étonnement les miracles et les grands prodiges qui s’opéraient. 

Il y a trois caractéristiques de la profession de foi de Simon :

  1. D’abord, Simon a fait une profession de croyance en Jésus-Christ. 
  2. Deuxièmement, cet homme a été baptisé. Le baptême ne sauve pas. Il n’y a pas de cérémonie que nous pouvons faire pour être pardonnés de nos péchés. Selon la Bible, le baptême est la manière pour quelqu’un qui a déjà reçu Jésus-Christ comme Sauveur de témoigner publiquement qu’il a cru en Christ.
  3. En dernier lieu, Simon n’a pas seulement fait une profession de foi et a été baptisé, mais il a continué à suivre l’évangéliste.

3. Une critique de la foi de Simon le magicien.

Actes 8 :14-24 Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean. Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit. Car il n’était encore descendu sur aucun d’eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit. 

Lorsque Simon vit que le Saint-Esprit était donné par l’imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l’argent, en disant : Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j’imposerai les mains reçoive le Saint-Esprit. Mais Pierre lui dit : Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent ! Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton cœur n’est pas droit devant Dieu. Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton cœur te soit pardonnée, s’il est possible; car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l’iniquité. Simon répondit : Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu’il ne m’arrive rien de ce que vous avez dit.

Il y a beaucoup de personnes qui professent une foi en Jésus-Christ ou en Dieu. Mais, est-ce que ça veut dire qu’ils sont tous sauvé ?  Considérez qu’il y a trois qualités (ou types) de foi dans la Parole de Dieu.

  1. Une foi démoniaque : Dans Jacques 2 : 19, on lit « Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent ». C’est possible de croire qu’il y a un seul Dieu, de croire que Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est le juge du monde, et à cause de cela de trembler…mais, de ne pas être sauvé !
  2. Une foi morte : Considérons Jacques 2 : 20, où la Bible dit « Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile ? »  Selon le contexte de Jacques 2, une foi qui ne se manifeste pas par une transformation de vie est une foi morte. Ce passage n’enseigne pas qu’on est sauvé par les œuvres. C’est clair que la Bible enseigne que personne n’est sauvé par ses propres œuvres.  Mais, une foi qui ne change pas la vie est une foi morte et absolument inutile.
  3. Une foi qui sauve : Remarquons bien qu’il y a une foi qui sauve ! Selon la Parole de Dieu, quelqu’un est sauvé lorsqu’il se repent de ses péchés et de son incrédulité et qu’il se confie uniquement et entièrement en Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur personnel.  Jean 3 : 36 « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle »  Actes 16 : 31 « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé »

Mais, une foi qui sauve se manifeste par une transformation de vie.  La Bible dit : 2 Corinthiens 5 : 17 « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. »

Donc, Simon avait quelle sorte de foi ? Au verset 18, après avoir vu que le Saint-Esprit était donné par l’imposition des mains des apôtres, Simon leur a offert de l’argent pour obtenir le même pouvoir. L’apôtre Pierre lui a répondu :

Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent ! Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton cœur n’est pas droit devant Dieu. 

Donc, Simon n’avait pas part en ce qui concerne le Saint-Esprit. La Bible est claire : au moment où quelqu’un croit en Jésus-Christ, il reçoit le Saint-Esprit. Qu’est-ce que ça veut dire ? Selon les Écritures, ça veut dire que Simon n’était pas sauvé !

Romains 8 : 9b Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.

Pierre lui a dit : « car ton cœur n’est pas droit devant Dieu ». Découvrons trois problèmes que nous trouvons dans le cœur de Simon.

Son motif :  Au verset 22, Pierre a dit à Simon « Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton cœur te soit pardonnée. »  Le mot « pensée » signifie une intention ou un complot. Dans le contexte, il est évident que cet homme avait une raison cachée pour faire une profession de foi.

En étudiant encore les versets 11 à 13, nous remarquons qu’il y avait un lien entre le moment où les adeptes de Simon ont fait leurs professions de foi et celui où Simon lui-même a fait la sienne.  Il semble que l’intention cachée de Simon pour faire sa profession de foi était de regagner les adeptes qu’il avait perdus.

Son esclavage : Remarquez l’esclavage de Simon (v.23). Et s’il y a un doute dans nos cœurs, les versets 23 et 24 exposent l’esclavage de Simon à son péché : « car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l’iniquité. Simon répondit : Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu’il ne m’arrive rien de ce que vous avez dit. »  Cet homme était un serviteur de ses péchés.

Son cœur endurci : Remarquez le cœur endurci de Simon (v.24). Le troisième problème que nous remarquons est que Simon n’était pas repentant. Il avait seulement peur des conséquences de son péché.

Donc, on voit que le Saint-Esprit a démontré la fausseté de la profession de foi de Simon. Simon a fait une profession de foi, mais, il est évident qu’il avait une intention cachée et méchante dans son cœur. Il était un serviteur, non pas du Seigneur, mais de ses péchés. Et il est évident qu’il avait un cœur non repentant.  Ce passage nous démontre le fait que la profession de foi de Simon était fausse.  

Conclusion :

Avez-vous reçu Jésus-Christ comme votre Sauveur ? Jésus-Christ a donné sa vie pour vos péchés. Mais, il faut se repentir de vos péchés et recevoir Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur. Il faut mettre votre foi en Jésus-Christ seul, non pas dans vos bonnes œuvres, mais en Christ seul.

Ne soyez pas comme Simon. L’histoire de la Bible s’arrête ici. Mais, il y d’autres références séculières au sujet d’un homme qui s’appelait Simon, un homme qui combattait l’Église, un homme qui suivait Satan. Mais, la Bible nous laisse seulement avec l’image d’un homme qui a fait une fausse profession de foi.

Dieu est prêt de vous pardonner vos péchés à cause de l’œuvre de Jésus-Christ. Repentez-vous de vos péchés et recevez Jésus-Christ. Il vous sauvera.

 « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »  ~ Jean 3 : 16

3 thoughts on “Simon le magicien : Avez-vous une foi qui sauve ?

  1. je souhaite avoir la suite des articles. je vous dis merci pour tout.Puisse l’éternel vous combler de toutes ses benedictions.

  2. Si quelqu’un croit etre comme Simon…en verite…il a encore la grace d’etre pardon s’il se repend et abandonne ses peches’ Proverbes 28 : 13….
    et il pouvait le redresser avec douceur….2 Timothy 2 : 25 – 26
    Et on ne sait pas pourquoi Pierre avait refuse’ de prier pour lui
    Nous disons que Simon n’avait pas epuise’ la misericorde de Dieu.. Lamantation de Jeremie 3: 18.
    Nous pouvons dire que Simon n’etait arrive’ au vineau de ces deux ecreitures :
    1.- Hebreux 6 : 4 – 6
    2.- Hebreux 10 : 29 – 31.
    C’est cela le peche’ que Jean nous demmande de n’est pas prie’…1Jean 5: 16.,…Il y a un grand nombre de pastors qui sont presses de prier meme pour le malade et ils se promenent avec l’huile d’olive …Jacques 5: 13 – 14…ces pastors la ne trouvent meme parfois le temps de dialoguer avec cette personne malade pour connaitre la cause de sa maladie…?
    example le cas de Joram,…” 2 Chron 21:11 -19.”…

    Pastor Timothy ” 2 Timothy 4 : 1 – 5″

    1. Merci beaucoup pour vos commentaires. Dans le livre des Actes des Apôtres, le chapitre 8, la Bible n’explique pas que Simon est arrivé à ce niveau d’avoir rejeté Jésus-Christ comme les apostats de Hébreux 6 et 10. Même, il est difficile pour nous de discerner le cœur d’un autre. Il faut toujours prêcher l’évangile et chercher le salut des autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *