Category Archives: Édification

Le consolateur: qui est-il?

16 marques du consolateur dans l’Évangile de Jean

Introduction :

Selon les Écritures, qui est le consolateur? Comment identifier le consolateur? Est-ce Mohammed ou un autre prophète? C’est Jésus qui clarifie son identification avec 16 différentes marques dans l’Évangile de Jean 14.16-17; 14.25-26; 15.26; 16.7-14.

Premier texte : Jean 14.16-17 

… et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, 17 l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.

1re MARQUE : le consolateur est demandé par le Fils : « je prierai le Père » (Jean 14.16). La venue du consolateur est liée avec la prière de Jésus dans le futur (prierai). Au moment où Jésus demande ou prie, le Père donnera le consolateur.

2e MARQUE : le consolateur est donné par le Père : « il vous donnera » (Jean 14.16).

D’autres textes montrent que ce n’est pas seulement le Père qui va lui envoyer, c’est aussi le Fils. Cela nous montre que les intentions du Père et du Fils sont le même.

  • Jean 14:26 « le Père enverra en mon nom »
  • Jean 15:26 « je vous enverrai de la part du Père »
  • Jean 15.26 « l’Esprit de vérité qui provient du Père »
  • Jean 16:7 « je vous l’enverrai »

C’est à la requête du Fils que le Père va envoyer le consolateur. Alors, le Père et le Fils sont tout le deux impliquer dans le fait d’envoyer le consolateur. Si je demande à mon père de vous envoyer de l’argent, vous pouvez dire à votre ami que c’est moi qui vous ai envoyé de l’argent ou même vous pouvez dire c’est mon père qui vous a envoyé cela.

Notez bien que le consolateur est “donné.” Le mot « donner » et « don » est utilisé pour le Saint-Esprit dans plusieurs textes :

  • Jean 7 : 38 « Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. 39 Il dit cela de l’Esprit qu’allaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore [donné], parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. »
  • Actes 2:38 « Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. »
  • Actes 10:45 « Tous les croyants circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit soit aussi répandu sur les païens. »

3e MARQUE : le consolateur est un « autre consolateur » (Jean 14.16)

« Le mot grec traduit par “autre” comprend l’idée qu’il sera de la même nature, il ne sera pas différent : il sera pour les disciples tout ce que Jésus a été pour eux pendant sa présence sur terre — guide, instructeur, protecteur, conseiller… » (Patrick).

Jésus est aussi un consolateur. Jean a utilisé ce mot pour Jésus dans son épître :

1Jean 2:1 « Mes petits enfants, je vous écris ceci, afin que vous ne péchiez pas. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat (parakleton) auprès du Père, Jésus-Christ le juste. »

4e MARQUE : le consolateur sera donné avec un but : « afin qu’il demeure éternellement avec vous » (14 : 16).

Le consolateur va demeurer avec les disciples éternellement. Comment va t’il demeurer?Regardez verset 17 : « qu’il sera en vous. » Le consolateur sera dans les vies des croyants?C’est qui alors?

5e MARQUE : le consolateur est appelé « L’Esprit de vérité » (Jean 14.17)

Le titre « L’Esprit de vérité » est aussi utilisé pour le consolateur dans Jean 15.26 et Jean 16.13. Il est celui qui rende témoignage de la vérité et qui guide dans la vérité. Jésus lui-même vient de dire dans Jean 14.6 « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » Le lien entre l’Esprit de Dieu et Jésus Christ est très proche. Regardez Jean 7.37-39 où venant à Jésus pour boire est égale à recevant le Saint-Esprit :

« Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus debout s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive. 38 Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. 39 Il dit cela de l’Esprit qu’allaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore [donné], parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. »

La glorification de Jésus a été nécessaire avant la venue du Saint-Esprit. Sa glorification a eu lieu au moment de sa resurrection.  Sa resurrection a été la confirmation de sa divinité.

 «— cet Évangile, Dieu l’avait promis auparavant par ses prophètes dans les saintes Écritures,  il concerne son Fils, né de la descendance de David selon la chair, et déclaré Fils de Dieu avec puissance selon l’Esprit de sainteté, par sa résurrection d’entre les morts » (Romains 1:2–4 ).

6e MARQUE : le consolateur ne peut pas être reçu par le monde (Jean 14 : 17)

 Le monde est en rébellion avec Dieu et ne peut pas recevoir le consolateur « parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas. » Les mots « voir » et « connaître » sont les mots utilisés pour décrire les effets de la foi. Quelqu’un qui n’a pas cru ne peut pas voir ne connaître le consolateur.

7e MARQUE : le consolateur est connu parce qu’il demeure avec les disciples et parce qu’il sera en eux (Jean 14 : 17)

« Il sera en eux » est une référence au Saint-Esprit qui habitera dans la vie des croyants.

1 Corinthiens 3:16 « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous »

Mais comment pouvons-nous comprendre « il demeure avec vous. » La meilleure interprétation c’est de voir la présence du Saint-Esprit avec les disciples dans le ministère et la vie de Jésus Christ. Regardez l’œuvre du Saint-Esprit en Jésus Christ dans les Évangiles :

  • Christ est né du Saint-Esprit (Luc 1.35; Matt 1.20)
  • Christ a été oint du Saint-Esprit (Matt 12.18; Luc 4.18; Actes 10.38; visiblement — Matt 3.16; Mc 1.10; Luc 3.22; Jean 1.32)
  • Christ était rempli du Saint-Esprit (Jean 3.34; Luc 4.1)
  • Christ était dirigé par le Saint-Esprit (Matt 4.1; Mc 1.12; Luc 4.1)
  • Christ a chassé les démons par l’Esprit de Dieu (Matt 12.28)
  • Christ est revêtu de la puissance de l’Esprit (Luc 4.14)

« Puisque aucun péché ne Le séparait de Son père et que toute Sa volonté Lui était soumise, il est évident que l’Esprit remplissait Son être tout entier. » (Pache)

Deuxième texte : Jean 14.26

« Mais le Consolateur, le Saint-Esprit que le Père enverra en mon nom, c’est lui qui vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que moi je vous ai dit. »

8e MARQUE : le consolateur est identifié comme le Saint-Esprit : « le Consolateur, le Saint-Esprit »

 9e MARQUE : le consolateur est envoyé par le Père en nom de Jésus. Que veut dire « en mon nom » Le Saint-Esprit sera le représentatif de Jésus qui est délégué officiellement d’agir pour lui. Comme Jésus est venu au nom du Père (Jean 5.43), ainsi le Saint-Esprit viendra au nom de Jésus. Sa fonction sera dans l’enseignement.

 10e MARQUE : le consolateur enseignera les disciples toutes choses et leur rappellera de tout ce que Jésus leur a dit.

 « Le Saint-Esprit anima le cœur et l’esprit des apôtres au cours de leur ministère en les aidant à rédiger le NT. De nombreuses facettes de Jésus et son enseignement restaient obscures pour les disciples, mais grâce à son œuvre surnaturelle, ils en vinrent à une compréhension exacte du Seigneur et de son œuvre. » (MacArthur, Bible d’Étude).

Troisième Texte : Jean 15.26

« Quand sera venu le Consolateur que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité qui provient du Père, il rendra témoignage de moi »

 11e MARQUE : le consolateur rendra témoignage de Jésus.

 Jésus assure ses disciples que le Saint-Esprit va leur donner ce qu’il faut dire devant les autres.

Matthieu 10:19-20 « Mais quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz; ce que vous aurez à dire vous sera donné à l’heure même; 20 car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. »

Quatrième Texte : Jean 16.7-14

« Cependant je vous dis la vérité : il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. 8 Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement : 9 en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi; 10 la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus; 11 le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. 12 J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. 13 Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. 14 Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. »

12e MARQUE : le consolateur ne vient pas sans que Christ ne parte pas « si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous » (Jean 16.7)

 Il est avantageux pour les disciples que Christ part. Sans cela le consolateur ne vient pas. L’œuvre de consolateur ne peut pas être accomplie tant que Christ est avec ses disciples. Aussi longtemps que les disciples, voir Jésus physiquement, il ne peut pas entrer dans une relation spirituelle avec lui, parce que Christ sera lui-même en eux.

Jésus a déjà expliqué que son départ est très important :

  • pour leur préparer une place au ciel (Jean 14.2),
  • pour que les disciples puissent faire les plus grandes œuvres (Jean 14.12) « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que moi je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais vers le Père»
  • pour leur donner une connaissance plus profonde de sa relation avec le Père et leur relation intime avec lui (Jean 14:20). « En ce jour-là, vous connaîtrez que moi, je suis en mon Père, vous en moi, et moi en vous. »

Quand Jésus a parlé de son départ, il a été très clair que son départ sera à travers la mort sur la croix. La mort de Christ a effectué notre rédemption, et c’est le Saint-Esprit qui applique cette rédemption dans le cœur des croyants :

Galates 4:4 « mais lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi, 5 afin de racheter ceux qui étaient sous la loi, pour que nous recevions l’adoption. 6 Et parce que vous êtes des fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, qui crie : Abba! Père! »

13e MARQUE : le consolateur viendra pour convaincre le monde du péché, de la justice, et le jugement.

 Quel péché? « en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi » (Jean 16.9)

Le but du ministère du consolateur sera de convaincre le monde de leur incrédulité concernant Jésus. Un exemple, ils n’ont pas cru quand Jésus a avoué qu’il était le Fils de Dieu béni dans Marc 14.61-65 :

« Le souverain sacrificateur l’interrogea de nouveau et lui dit : Es-tu le Christ, le Fils du (Dieu) Béni? 62 Jésus répondit : Je le suis. Et vous verrez le Fils de l’homme assis à la droite du Tout-Puissant et venant avec les nuées du ciel. 63 Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements et dit : Qu’avons-nous encore besoin de témoins? 64 Vous avez entendu le blasphème. Que vous en semble? Tous le condamnèrent comme passible de mort. 65 Et quelques-uns se mirent à cracher sur lui, à lui voiler le visage et à le frapper à coups de poing en lui disant : Devine. Et les gardes le reçurent avec des gifles. » (Marc 14.61-65)

D’autres versets montrent le péché de ne pas croire en Jésus :

Jean 3:18 « Celui qui croit en lui n’est pas jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. »

 Jean 12:37 « Malgré tant de miracles qu’il avait faits devant eux, ils ne croyaient pas en lui »

 Jean 12:48 « Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles, a son juge : la parole que j’ai prononcée, c’est elle qui le jugera au dernier jour »

Quelle justice? « la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus » (Jean 16.10)

 Quand Jésus était ici sur la terre, le monde religieux l’a répété en disant qu’il mérite la mort (Jean 19.7) et qu’il était un malfaiteur (Jean 18.30). Mais, c’était exactement le contraire. Sa présence montrait une justice parfaite. Il n’a jamais péché (Jean 8:46; Actes 3:14; 7:52; 2 Corinthiens 5:21; 1 Pierre 3:18). Après sa mort, ce ne sera plus sa présence corporelle qui témoin la justice, c’est le Saint-Esprit.

Quel jugement? « parce que le prince de ce monde est jugé. » (Jean 16.11)

 C’est le jugement final dans le lac de feu et cela parce que « le prince de ce monde, » c’est-à-dire le diable, est jugé. La mort de Jésus Christ sur la croix a effectué la condamnation et la défait du Satan.

Jean 12.31 « Maintenant c’est le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. »

 Jean 14.30 « Je ne parlerai plus guère avec vous, car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi. »

Heb. 2.14 « Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, lui aussi, d’une manière semblable y a participé, afin d’écraser par sa mort celui qui détenait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, 15 et de délivrer tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans l’esclavage. »

1 Jean 3.8 « Celui qui commet le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu est apparu, afin de détruire les œuvres du diable. »

14e MARQUE : le consolateur il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu (Jean 16.13)

« Jésus formule ainsi le fondement de l’autorité de l’Esprit à peu près dans les mêmes termes que celui de sa propre autorité : l’une et l’autre reposent sur l’unité de volonté et d’action avec Dieu, le Père. (Jean 5:19 et suiv., Jean 7:17, 18; 8:28; 12:49) » (Bible Annoté).

 15e MARQUE : le consolateur annoncera les choses à l’avenir (Jean 16.13)

 16e MARQUE : le consolateur glorifiera Jésus (Jean 16.14). Pourquoi? « Parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. »

Conclusion :

Qui alors est le consolateur? C’est très clair, c’est le Saint-Esprit de Dieu. Il ne faut pas chercher un accomplissement des promesses de Jésus concernant le consolateur d’ailleurs. L’accomplissement a eu lieu le jour de Pentecôte. Jésus montrant aux disciples que le Saint-Esprit vient de lui même leur a donné un gage de cela avant le jour de Pentecôte :

 Jean 20:22 « Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint-Esprit. »

Le plein accomplissement a eu lieu la Pentecôte comme cela se trouve dans le livre des Actes des Apôtres :

Actes 1:5 « car Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit. »

Actes 1:8 « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »

Actes 2:33 « Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez. »

Pour ceux qui pensent que Mohammed sera l’accomplissement de toutes les promesses, il y a des problèmes multiples :

  • Comment va-t-il « demeurer éternellement » (Jean 14.16) avec eux et en eux?
  • Un prophète peut-il être appelé « Le Saint-Esprit »?
  • Comment Mohammed peut-il enseigner toutes choses aux disciples de Jésus 400 années après leur mort?
  • Mohammed, est-il envoyé au nom de Jésus?

Les 16 marques du Consolateur que nous venons d’étudier ont leur accomplissement dans la personne et l’œuvre du Saint-Esprit de Dieu. Le preuve c’est le venu du Saint-Esprit dans Actes 2, comme Jésus a promis.

Actes 2:33 « Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez. »

Les œuvres du diable

« Le Fils de Dieu est apparu,
afin de détruire les œuvres du diable.»  1 Jean 3.8

la séduction, le mensonge

Introduction :

La victoire sur Satan est possible grâce à la Personne et l’oeuvre de Jésus Christ. 

1Jn 3.8 « Celui qui commet le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu est apparu, afin de détruire les œuvres du diable. »

Pour avoir la victoire sur Satan, il faut premièrement savoir dans quel royaume vous vous trouvez. Est-ce que vous êtes dans le royaume de Dieu ou le royaume de Satan?  Les oeuvres du diable sont différentes pour les non-croyants et les croyants. L’étude suivante expliquera ce que Satan est en train de faire dans les vies des non-croyants et comment le non-croyant peut être délivré. Ensuite, l’étude regarde ce que Satan veut faire dans les vies des croyants et comment les croyants peut avoir la victoire.

Ce que Satan a commencé dans le passé, il continue dans le présent et continuera dans le futur jusqu’à son jugement en enfer. Ce qu’il fait maintenant c’est de corrompre les pensées des êtres humains :

2Cor. 11.3 « Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne s’écartent de la simplicité [et de la pureté] à l’égard de Christ. »

Les œuvres du diable dans les vies de non-croyants

(1) Satan aveugle les pensées des incrédules

2Cor. 4.3 Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent; 4 pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées, afin qu’ils ne voient pas resplendir le glorieux Évangile du Christ, qui est l’image de Dieu.

Satan ne veut pas que ceux qui ne croient pas en Jésus Christ soit sauvé. Il est en train de faire tout pour aveugler leur pensées. Jesus Christ est venu dans ce monde pour sauver les pécheurs.

(2) Satan enlève la parole semée dans leurs cœurs :

Matt. 13.19 Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le Malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur : c’est celui qui a reçu la semence le long du chemin.

Marc 4.15 Ceux qui sont le long du chemin où la parole est semée, ce sont ceux qui ne l’ont pas plutôt entendue que Satan arrive et enlève la parole qui a été semée en eux.

Luc 8.12 Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent; puis le diable vient et enlève de leur cœur la parole afin qu’ils ne croient pas et ne soient pas sauvés.

(3) Satan agit dans leurs vies :

Eph. 2.2 dans lesquels vous marchiez autrefois selon le cours de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, cet esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.

(4) Satan a le pouvoir de la mort sur eux :

Heb. 2.14 “. . . afin d’écraser par sa mort celui qui détenait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable.”

“Etant ‘meurtrier depuis le commencement’ (Jean 8.44), il souhaitait la mort de l’homme, dans tous les sens de ce mot : mort physique et mort spirituelle (séparation d’avec Dieu) “. Mais Satan, n’étant qu’un ange créé par Dieu, reste soumis à Dieu : sans sa permission, il ne peut rien faire.” (S.J. Kistemacher).

(5) Satan fait l’oppression :

Actes 10.38 comment Dieu a oint d’Esprit Saint et de puissance Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient sous l’oppression du diable; car Dieu était avec lui.

(6) Satan peut mettre une pensée dans leur cœur

Jn 13.2   Pendant le repas, alors que le diable avait déjà mis au cœur de Judas, fils de Simon, de le livrer,

Jn 13.27 Dès que (Judas eut reçu) le morceau, Satan entra en lui. Jésus lui dit : Ce que tu fais, fais-le vite.

Dans cette bataille spirituelle, il faut que ceux qui sont sous le pouvoir du diable soient délivrés de son pouvoir. Il faut :

1. Que leurs yeux soient ouverts spirituellement.

2. Qu’ils se tournent des ténèbres à la lumière.

3. Qu’ils se tournent de l’autorité de Satan à l’autorité de Dieu.

4. Qu’ils soient délivrés de la puissance des ténèbres.

Qui peut délivrer quelqu’un du pouvoir du diable? C’est Dieu seul à travers son Fils Jésus Christ. Il a vaincu le diable.

La victoire sur Satan commence
avec le fait d’être délivré du pouvoir des ténèbres :

Col 1.13 Il nous a délivrés du pouvoir des ténèbres et nous a transportés dans le royaume de son Fils bien-aimé, 14 en qui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.

Tout ceci vient de l’Évangile :

Actes 26.18 afin qu’ils se tournent des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan vers Dieu, et qu’ils reçoivent le pardon des péchés et un héritage avec ceux qui sont sanctifiés par la foi en moi.

Rom. 1.16   Car je n’ai pas honte de l’Évangile : c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec.

En vous mêmes vous ne pouvez pas vaincre le diable. Il faut que vous soyez délivré par le salut qui se trouve par la foi en Jésus Christ.  Jésus Christ a vaincu le diable.

Satan vaincu

(1) La victoire sur Satan prophétisé par Dieu lui-même:

Gen. 3.15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : Celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui écraseras le talon.

(2) La victoire sur Satan prophétisé par Jésus Christ.

Jean 12.31 Maintenant c’est le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors.

Jean 14.30 Je ne parlerai plus guère avec vous, car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi.

Jean 16.11 de jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.

(3) La victoire sur Satan accomplie par Jésus Christ

Col. 2.15 il a dépouillé les principautés et les pouvoirs, et les a publiquement livrés en spectacle, en triomphant d’eux par la croix.

1Pet. 3.22 qui, monté au ciel, est à la droite de Dieu et à qui les anges, les pouvoirs et les puissances ont été soumis.

Heb. 2.14   Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, lui aussi, d’une manière semblable y a participé, afin d’écraser par sa mort celui qui détenait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, 15 et de délivrer tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans l’esclavage.

1Jean 3.8 Celui qui commet le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu est apparu, afin de détruire les œuvres du diable.

Apoc. 12.12 C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez les cieux! Malheur à la terre et à la mer! Car le diable est descendu vers vous, plein de fureur, sachant qu’il a peu de temps.

Matt. 25.41 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits, allez dans le feu éternel préparé pour le diable et pour ses anges.

Apoc. 20.10 Le diable qui les séduisait fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

Le fait que Satan est vaincu
nous donne la fondation pour notre victoire sur Satan
.

Nous luttons sur la base de la position de la victoire de Christ.

Eph. 6.10   Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur et par sa force souveraine. 11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les manœuvres du diable.

Eph. 6.13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour et tenir ferme après avoir tout surmonté. 14 Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice.

Bien que Satan est vaincu, il va toujours essayer de vous faire tomber: “Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.” (1 Peter 5:8 LSG)

Les œuvres du diable dans les vies de croyants

Luc 22.31   Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. 32, Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas, et toi, quand tu seras revenu (à moi) affermis tes frères.

Jn 17.15 Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les garder du Malin.

Eph. 6.11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les manœuvres du diable.

(1) Satan veut que vous soyez détournées pour lui  suivre.

1Tim. 5.15 Car déjà quelques-unes se sont détournées pour suivre Satan.

Détournées comme un tributaire d’un fleuve ou comme quelqu’un de la route où il marche. La référence est peut-être par rapport à leur immoralité.

(2) Satan veut que vous soumettiez à sa volonté.

2Tim. 2.26 pour revenir à leur bon sens et pour se dégager des pièges du diable qui les a capturés, afin de les soumettre à sa volonté.

« revenir » — retourner à un bon sens, à la sobriété en contraste avec quelqu’un qui s’endormait ou qui est intoxiqué.

(3) Satan veut que vous soyez complètement bouleversé que vous perdiez toute espérance.

1Pet. 5.8   Soyez sobres. Veillez! Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer

« dévorer » — « le même (verbe) que celui qui décrit la manière dont la mer Rouge a englouti les Égyptiens lancés à la poursuite des Hébreux (Heb 11.29). Il dépeint de façon pittoresque le but ultime de Satan : anéantir complètement le témoignage et l’utilité du croyant. » (Ryrie, 165).

Pierre était accablé et il n’a jamais oublié l’expérience. Il n’a pas veille, mais sa foi ne fait pas défaut parce Christ a prié pour lui. Notre victoire sur Satan n’est pas à cause de notre puissance ni nos capacités. Nous avons une victoire parce Christ a déjà accompli la victoire pour nous. Toute autorité lui a été donnée dans le ciel et sur la terre.

(4) Satan veut que vous lui donniez accès dans ta vie.

Eph. 4.27 ne donnez pas accès au diable.

2Cor. 10.4 Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes devant Dieu, pour renverser des forteresses.

Il veut établir les forteresses dans votre vie. Nous devons prendre garde et veiller pour toute chose que Satan pouvait mettre sur son contrôle. Nous ne voulons pas que Satan trouve une assiette pour son pied dans nos vies : les habitudes de péché, les addictions, la colère, l’amertume, la haine, la jalousie, les désirs charnels.

(5) Satan veut que nous lui laissions l’avantage sur nous

2Cor. 2.11 afin de ne pas laisser à Satan l’avantage sur nous, car nous n’ignorons pas ses desseins.

(6) Satan a un désir de remplir votre cœur, mais nous devons être remplis du Saint-Esprit.

Actes 5.3 Pierre lui dit : Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point de mentir à l’Esprit Saint et de retenir une partie du prix du champ?

Les moyens que Satan utilise pour accomplir sa volonté :

(1) La séduction

2Cor. 11.3 Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne s’écartent de la simplicité [et de la pureté] à l’égard de Christ.14 Et ce n’est pas étonnant, car Satan lui-même se déguise en ange de lumière. 15 Il n’est donc pas étrange que ses serviteurs aussi se déguisent en serviteurs de justice. Leur fin sera selon leurs œuvre.

1Chr. 21.1   Satan se dressa contre Israël et il excita David à faire le recensement d’Israël.

1Kings 21.25   Il n’y a eu personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, et sa femme Jézabel l’y excitait.

Apoc. 12.9 Il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre habitée; il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

Apoc. 20.3 Il le jeta dans l’abîme, qu’il ferma et scella au-dessus de lui, afin qu’il ne séduise plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans soient accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps.

(2) Les pièges

2Tim. 2.26 pour revenir à leur bon sens et pour se dégager des pièges du diable qui les a capturés, afin de les soumettre à sa volonté.

1Tim. 3.7 Il faut aussi qu’il reçoive un bon témoignage de ceux du dehors, afin de ne pas tomber dans le discrédit et dans les pièges du diable.

(3) Les tentations

(a) Assujettir aux pressions et aux structures de la société

1Th. 3.5 C’est pourquoi, n’y tenant plus, j’envoyai Timothée s’informer de votre foi, dans la crainte que le tentateur ne vous ait tentés et que notre travail ne soit réduit à néant.

(b) Immoralité

1Cor. 7.5 Ne vous privez pas l’un de l’autre, si ce n’est momentanément d’un commun accord, afin d’avoir du temps pour la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence.

(4) Les empêchements

1Th. 2.18 Aussi, nous avons voulu venir jusqu’à vous, du moins moi, Paul, à une ou deux reprises, mais Satan nous en a empêchés.

(5) Les Accusations

Apoc. 12.10   Alors j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait : Maintenant est arrivé le salut, ainsi que la puissance et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ. Car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.

La victoire sur Satan:
la mort et la résurrection de Jésus Christ

Satan a le désir de vous faire tomber dans le péché. Jésus Christ est venu de vous délivrer de vos péchés.

1Jn 2.1   Mes petits enfants, je vous écris ceci, afin que vous ne péchiez pas. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. 2 Il est lui-même victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.

1. Alors, soyez forts dans le Seigneur

2Cor. 10.4 Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles, mais elles sont puissantes devant Dieu, pour renverser des forteresses.

1Sam. 17.45 David dit au Philistin : Tu marches contre moi avec l’épée, la lance et le javelot; et moi je marche contre toi au nom de l’Éternel des armées, du Dieu des troupes d’Israël, que tu as mises au défi.

Psa. 44.7 Car ce n’est pas en mon arc que je me confie, Ce n’est pas mon épée qui me sauvera; 8 Mais c’est toi qui nous sauves de nos adversaires, Et qui couvres de honte ceux qui nous haïssent.

Jude 9 Or, lorsqu’il contestait avec le diable et discutait au sujet du corps de Moïse, l’archange Michel n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit : Que le Seigneur te réprime!

2. Soumettez-vous au Seigneur, résistez au diable

Jacques 4.7   Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

3. Protégez-vous avec toutes les armes de Dieu

Eph 6.13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour et tenir ferme après avoir tout surmonté. 14 Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; 15 mettez pour chaussures à vos pieds les bonnes dispositions que donne l’Évangile de paix; 16 prenez, en toutes circonstances, le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Malin; 

4. Utilisez l’épée de l’Esprit

Eph 6.17 prenez aussi le casque du salut et l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu.

Matt. 4.4 Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Matt. 4.7   Jésus lui dit : D’autre part il est écrit : Tu ne tenteras pas le Seigneur, ton Dieu

Matt. 4.10 Jésus lui dit : Retire-toi Satan! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et à lui seul, tu rendras un culte.

5. Nous n’avons pas besoin de chasser le diable, de le lier ou de lui réprimander par une certaine formule. Christ qui est en nous est plus grand que le diable.

1John 4.4   Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous avez vaincu les faux prophètes, car celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.

6. Compter sur l’aide de Christ dans nos tentations. Jésus était tenté par le diable, mais il n’a jamais péché (Matt 4.1).

Heb. 4.15 Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur incapable de compatir à nos faiblesses; mais il a été tenté comme nous à tous égards, sans (commettre de) péché. 16 Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, en vue d’un secours opportun.

Luc 22.31   Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. 32, Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas, et toi, quand tu seras revenu (à moi) affermis tes frères.

Jn 17.15 Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les garder du Malin.

7. Les pouvoirs des ténèbres reconnaissent le pouvoir de Christ :

Matt. 8.28   Quand il eut abordé sur l’autre rive, dans le pays des Gadaréniens, deux démoniaques, sortant des tombeaux, vinrent à sa rencontre…Ils lui crièrent : Que veux-tu de nous, Fils de Dieu? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps?

Notre attitude envers Satan :

2Cor. 2.11 afin de ne pas laisser à Satan l’avantage sur nous, car nous n’ignorons pas ses desseins.

Il faut connaître votre ennemie, mail il ne faut pas lui surestimer ni d’être préoccupé avec lui. Une préoccupation avec les démons et le diable peut faire que vous perdez votre paix avec Dieu et que vous entrez dans les craintes et les fantaisies et les exercices pour esquiver le diable et de faire les manœuvres contre son pouvoir. La racine du problème c’est l’incrédulité; bien qu’il est un adversaire avec une malice terrible et il a un grand pouvoir, il est un ennemi vaincu. 

« S’il y a des gens qui voient le diable partout, il y en a d’autres qui ne le voient nulle part. Les deux positions sont fausses et le diable en tire parti. » (MacArthur).

Rom. 16.20 Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus soit avec vous!

La victoire sera le résultat de deux éléments : l’un qui est divine (Dieu écrasera) et l’autre humain (sous vos pieds). Dieu communique la puissance, mais elles passent à travers les hommes qui peuvent l’utiliser.

« Ainsi, il était avec le Fils de Dieu, Lui-même. Satan était pour un temps permis de lui dérangé, mais en fin il lui a laissé. Dans la même manière, les églises et les chrétiens seront testés dans plusieurs façons, mais s’il reste fidèle dans l’épreuve, ils seront délivrés de la tentation, et, dans une manière très emphatique et avec une grande étendue, ils vont enfin écraser Satan sous leurs pieds. Ils vont obtenir une victoire complète sur lui dans le jour de l’apparition de leur Seigneur Tout Puissant, qui va enfin lui livrer dans son jugement terrible, et va lui jeter dans l’étang brûlant de feu et de soufre. Dans ce jour le plein sens de cette expression sera accompli »(Haldane, Rom 16.20, 876-7).

Bibliographie

MacArthur, John. Our Sufficiency in Christ.

Packer, J.I. God’s Words.

Ryrie, Charles. ABC de Théologie Chrétienne

Thiessen, Doctrines Bibliques.

Erickson, Milliard. Christian Theology.

Logique : le glas funèbre de la théorie d’évolution

Joyeux d’être un nouveau chrétien à l’Université de Clemson en Caroline du Sud, j’ai été confronté avec un défi réel pour ma nouvelle foi. Si le « big bang » a eu lieu et toute vie a évolué pendant des millions des années, soit les déclarations bibliques étaient fausses, ou il fallait ajuster la Bible à la connaissance de la science moderne. J’ai décidé de réétudier pour moi-même la théorie d’évolution. Au lieu de regarder les livres, j’ai utilisé la logique commençant avec des premières cellules et allant avant jusqu’à nos jours. Les conclusions étaient si claires que j’ai commencé à rire que j’avais cette idée que les êtres humains sont évolués à partir des bactéries. Essayez vous-mêmes cet exercice.

Première étape : Commencer avec ce que nous remarquons de la vie aujourd’hui.

Les êtres humains sont extrêmement complexes. Il y a environ 37 trillions de cellules dans notre corps.[i] Nous avons à peu près dans nos corps « 200 différentes sortes de cellules, et à l’intérieur de ces cellules, il y a environ 20 différentes sortes des structures ou organites (organelles). »[ii]  Les organites individuels dans les cellules ont des multiples fonctions. Par exemple,

 « le réticulum endoplasmique lisse a des fonctions comme la fabrication des hormones stéroïdes dans les cellules endocrines, la détoxication des composés organiques dans les cellules du foie, la libération de glucose dans les cellules du foie et la régulation de la concentration des ions de calcium dans l’espace saccules. »[iii]

03-02_CellStructureLes cellules marchent ensemble avec les uns les autres pour composer tous les systèmes de notre corps. Vous êtes là dans un corps incroyable. Penser à tous les systèmes qui marche ensemble : endocrine, nerveux, digestive, circulatoire, squelette, muscle, respiratoire, reproductive. Certaines d’entre vos cellules apportent l’oxygène, d’autres transmettent des impulses nerveux, d’autres défendent votre corps contre les attaques des virus et de bactérie, d’autres aident avec la transformation des sucres en énergie. Votre cerveau coordonne tout ceci avec et sans votre volonté. Pensez à combien votre cerveau est incroyable. Une cellule dans votre cerveau est plus complexe que l’ordinateur que vous êtes en train d’utiliser maintenant. Il y en a environ 100 milliards dans votre tête. Votre système sensoriel est aussi lié à votre cerveau d’une manière incroyable : les yeux, oreilles, narines, peaux. Et tout cela a évolué à partir d’une cellule ?

Regardez l’ADN dans chaque cellule vivant. Une étude simple de la transcription d’ADN va vous laisser dans l’étonnement. Étudiez comment ce code de vie est dénoué, lu et dupliqué. Et cela se passe maintenant dans chaque cellule de notre corps. Shadowlabs.org a une présentation surprenante montrant comment l’ADN fabrique des protéines.[iv] Fait intéressant, un certain nombre des savants ont une hypothèse que l’évolution des premières cellules avait une forme primitive de l’ARN auto-reproducteur.[v] Savez-vous que « le nombre des cellules qu’un homme adulte perd chaque minute est d’environ 96 millions… heureusement, en ce même instant, environ 96 millions de cellules divisent et remplacent ceux qui sont morts. »[vi]

Deuxième étape : Commencez au début de l’évolution.

Pour l’évolution d’un être humain incroyablement complexe, il doit avoir été une première cellule qui est devenue plus complexe au fil du temps. [vii] La théorie de l’évolution dite que la première cellule a développée dans une soupe primordiale il y a des milliards[viii] d’années. Maintenant, personne ne sait avec certitude comment décrire cette cellule, mais c’était censé être assez simple pour avoir évolué et aussi assez complexe pour être considéré comme vivant. Supposons qu’ils étaient des bactéries, qui sont des organismes unicellulaires avec aucune organelle. [ix] Les chances de l’évolution de cette première cellule sont astronomiques, mais supposent que la première cellule a évolué et la vie en quelque sorte a commencé quelque part dans la soupe primordiale. Logiquement, qu’est-ce qui vient après ? Tout fonctionne contre la vie de cette cellule. Temps n’aide pas. Les conditions devaient être parfaites, mais ces conditions dureront-elles des jours, des mois, des années, des décennies, des milliers d’années ? Combien de temps cette première cellule a-t-elle fait flotter ? Qu’a-t-elle fait ? À un moment donné, il doit évoluer, mais comment ? À cause des chances que cette cellule pouvait survivre, les évolutionnistes postulent que la vie doit avoir commencé à plusieurs endroits et plus d’une fois. Encore une fois, cela augmente les chances.

Supposons encore qu’en quelque sorte, certaines de ces cellules ont survécu et nous avons des millions partout dans la terre. Que faire ensuite ? En quelque sorte la cellule doit être capable de survivre en obtenant et en faisant stockage de l’énergie, en étant capable de se déplacer elle-même et pas seulement flotter. Comment évoluer des cils ou flagelles ou comment le mouvement amiboïde peut développer ? En outre, certaines cellules ont besoin de devenir ce qui sera éventuellement des plantes. D’autres seront changées dans ce qui deviendra les animaux. À un moment donné d’autres également ont besoin de devenir asexuées et sexuées et aussi des organismes qui soit reproduisent eux-mêmes ou en quelque sorte se trouvent mutuellement et interagissent entre eux. C’est juste le début d’une quantité presque infinie des changements qui doit avoir lieu d’avoir le monde vivant d’aujourd’hui. Les mots « presque infinis » ne sont pas hyperbole. Personne ne sait le nombre d’espèces qui existent aujourd’hui sur le monde. Les estimations sont entre deux et 50 millions. [x]  La différence dépend de la façon dont les espèces sont définies. Il y a environ 950 000 espèces d’insectes ! Il existe de nombreuses espèces de tous les animaux depuis le requin au virus : cela nous pointe tous à la théorie d’évolution ?

Troisième étape : Faire le calcul.

Pine Tree

Il suffit de prendre une seule espèce sur cette terre. Prenons par exemple un arbre, le pin. Pouvez-vous imaginer les changements qui doivent se passer de cette cellule végétale originale ? Écorce, résine, aiguilles, cônes, pollen, racines : combien de changements évolutifs devaient avoir lieu pour uniquement les parties d’un pin et ne pas même mentionner des processus internes comme la reproduction, la photosynthèse, et la transpiration. Il y a plus de 120 espèces de pins dans le monde.

nouvelle naissanceMaintenant, prenez quelque chose d’un peu plus complexe : des papillons. Il y a plus de 18 000 espèces de papillons. Non seulement les évolutionnistes faut-il tenir compte de leurs différences (ailes, pattes, antennes, couleur, veines de l’aile), mais aussi quelque chose d’encore plus difficile : les étapes uniques d’un papillon. Et non seulement cela, mais aussi leur instinct migratoire incroyable qui permettent une deuxième ou troisième génération papillon à retourner des milliers de kilomètres au lieu de naissance de leurs « grands-mères ». Mais même avant tout cela, il faut poser la question, qu’est-ce qu’un papillon avant un papillon ? Combien de milliers de modifications devaient se produire pour qu’il ait enfin les yeux et les ailes et les antennes ?

Quatrième étape : Sauter à nouveau à nos jours.

D’où viennent les changements ? Où sont les changements observables entre les espèces ? Les papillons et les pinsons peuvent changer en raison de changements environnementaux, mais ils sont toujours les papillons et les pinsons. Qu’est-ce qui a fait que les cellules originales qui flottaient sur cette terre deviennent plus complexes ? Comment ces changements qui ne sont pas naturels pouvaient-ils se produire ? Il n’y a rien de naturel pour un E.-coli de développer un moteur pour se déplacer. Comment la « sélection naturelle » et le temps et les mutations pourraient être responsables de tous des changements impliqués ? Les flagelles d’E.-colis ont souvent été emportés comme un exemple d’une impossibilité pour l’évolution. Pour ceux qui ne connaissent pas, les scientifiques ont découvert que les flagelles d’un E.-colis tournent comme un moteur à « plusieurs centaines jusqu’aux 1000 fois par seconde » ! [xi] Combien de changements évolutifs sont nécessaires pour produire ce moteur ? Quel processus pourrait expliquer un moteur dans une cellule ?

F1.small

Avez-vous déjà regardé au microscope à l’eau d’un étang ? Il est fascinant de voir les protozoaires en train de nager et de se déplacer. Il existe environ 20 000 espèces de protozoaires. Il y a 156 espèces de plasmodiums. Prenez celui responsable du paludisme : plasmodium falciparum. Son cycle de vie[xii] est très complexe. Commençons à partir des glandes salivaires du moustique. Lorsque le moustique pique un être humain, elle pénètre dans la circulation sanguine et arrive dans les cellules du foie comme les schizoses et ils sortent plus tard comme mérozoïtes dans la circulation sanguine où, plus tard, ils deviennent des trophozoïtes, schizoses et mérozoïtes. Si un autre moustique pique une personne infectée,  certains mérozoïtes du sang qui ont transformé dans les gamétocytes initient le développement sexuel dans l’intestin, impliquant des oocinètes et des oocytes. Les sporozoïtes ensuite infectent les glandes salivaires du moustique et le cycle recommence. Cette complexité de cet organisme microscopique est stupéfiante. Pour le rendre encore plus complexe, l’hôte moustique doit être un anophèle femelle qui est l’une des 2500 espèces de moustiques. Regardez le schéma du cycle de vie du plasmodium falciparum du CDC et notez bien que c’est une des organismes microscopiques les plus meurtrières sur terre aujourd’hui. [xiii]

Cinquième étape : Y a-t-il une autre solution ?

Ne regardez pas seulement à votre corps, mais pensez à toute la complexité de la vie autour de vous : corbeaux, palmiers, vers de terre, passereaux, sauterelles, mouches… ils sont tous en train de crier et ils vous disent la même chose : levez vos yeux à votre créateur. Le titre de cet article indique que la logique est le glas funèbre de la théorie de l’évolution. La Bible est d’accord. Écouter les paroles de Paul à l’église de Rome, écrit au sujet de 55 apr. J.-C.:  « ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Car Dieu le leur a manifesté. » (Rom 1.19). Il poursuit en disant que Dieu « se voit fort bien depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages »(1.20). La conclusion : « Ils sont donc inexcusables, puisque, ayant connu Dieu, ils ne l’ont pas glorifié comme Dieu et ne lui ont pas rendu grâces; mais ils se sont égarés dans de vains raisonnements, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. » (1.21). Logique pointe vers un créateur, et ne pas aux processus qui ne sont pas naturels.

Chose intéressant, de plus en plus je suis en train de lire que les évolutionnistes pensent que l’origine du premier ADN est extra-terrestre. Au lieu de remercier leur créateur, ils imaginent une autre source de vie. Même la source de toute matière à travers le “big bang” pour eux n’est pas Dieu.

Le problème Paul s’adressait  était l’ignorance délibérée de la puissance éternelle de Dieu et sa nature divine qui apparaissent clairement dans sa création. Ma lutte avec l’évolution a été résolue lorsque j’ai fait la comparaison entre la logique de l’évolution et la logique de la création merveilleuse de Dieu. La conclusion est finie par être facile, que c’était un choix entre un Dieu le Créateur tout-puissant et l’évolution qui est contre la nature et la logique.

Peut-être vous diriez : « Eh bien, je ne comprends pas, mais certaines personnes très intelligentes comprennent cela mieux que moi. Je vais simplement faire confiance à ce qu’ils me disent. » En fin de compte vous basez votre croyance sur l’origine de votre vie sur un savant qui n’est pas même sûr lui-même. Carl Woese, écrivant pour Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, a écrit, « l’évolution des cellules modernes est sans doute le problème le plus important et le plus difficile dans le domaine de la biologie.» Il poursuit en affirmant que le but de trouver une vue globale de l’organisation de cellules et une connaissance de leur fonction est « un objectif aussi insaisissable que jamais. » Les scientifiques ne savent pas comment tout cela s’est passé. Avec l’augmentation des découvertes scientifiques, en particulier les percées dans l’étude de l’ADN, les scientifiques reconnaissent qu’il est au-delà de leur capacité de proposer une solution cohérente. Pourquoi ne pas considérer ce que Dieu a déjà révélé dans sa parole ? Dieu a créé le premier mâle et femelle et tous les animaux et les plantes. Tout ce que vous voyez aujourd’hui provenait de la création initiale de Dieu. La Bible qui donne le récit de la création dans la Genèse 1et 2 est aussi un livre incroyable. Tenir compte des études sur notre site pour un complément d’étude.

[i] Shyamala Iyer. “Building Blocks of Life. http://askabiologist.asu.edu/explore/building-blocks-life

[ii] Traduction la mienne. “The Cells in your body. » http://sciencenetlinks.com/student-teacher-sheets/cells-your-body/

[iii] “Smooth Endoplasmic Reticulum.” http://www.facstaff.bucknell.edu/kfield/organelles/ser.html

[iv] www.youtube.com/watch?v=SMtWvDbfHLo

[v] “The first cell is thought to have arisen by the enclosure of self-replicating RNA and associated molecules in a membrane composed of phospholipids.” Cooper as seen on http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK9841/.

[vi] Ibid.

[vii]“Life almost certainly originated in a series of small steps, each building upon the complexity that evolved previously.” (How did Life Originatehttp://evolution.berkeley.edu/evosite/evo101/IIE2bDetailsoforigin.shtml)

[viii] “As early as two billion years ago, some cells stopped going their separate ways after replicating and evolved specialized functions.” Ibid. “It appears that life first emerged at least 3.8 billion years ago, approximately 750 million years after Earth was formed.” (Cooper. The Cell: A Molecular Approach. 2nd Edition. Found on http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK9841/).

[ix] See this article which also points to bacteria: “The Evolution of the Cell.” http://learn.genetics.utah.edu/content/cells/organelles/

[x]  “Estimated number of plant and animal species on earth.” http://www.factmonster.com/ipka/A0934288.html

[xi] Michael D. Manson, “Dynamic motors for bacterial flagella.” http://www.pnas.org/content/107/25/11151.full

[xii] Plamodium (sic) Life Cycle. http://www.icp.ucl.ac.be/~opperd/parasites/malaria4.htm

[xiii]http://www.cdc.gov/dpdx/malaria/

Saisir la vraie vie

« Et que sert-il à un homme de gagner le monde entier, s’il perd son âme?  »  Marc 8.36

Introduction :

« Saisir la vraie vie » comment?? Dieu nous montre dans sa parole qu’il ne faut pas « mettre notre espérance dans des richesses incertaines, mais, de la mettre en Dieu qui nous donne toute avec abondance, pour que nous en jouissions » (1Timothée 6.17). Il faut faire du bien, être riches en œuvres bonnes, avoir la libéralité et de la générosité. En faisant cela, on peut s’amasser ainsi un beau et solide trésor pour l’avenir, « afin de saisir la vraie vie » (1Timothée 6.18-19). 

Dans l’étude suivante, nous allons réfléchir sur la place de l’argent dans nos vies. Nous allons regarder son importance, mais aussi sa valeur relative aux choses éternelles. Que le Seigneur vous aide à saisir la vraie vie qui se trouve en Jésus Christ.

Importance de l’argent : 

Nous savons tous l’importance de l’argent en voyant que presque toutes les choses dans nos vies sont liées avec la monnaie : la nourriture, les vêtements, le loyer, les médicaments, l’eau, l’électricité, le téléphone, et tant d’autres choses que nous utilisons dans notre vie quotidienne. Mais que dit Dieu au sujet de l’argent?? La Parole de Dieu, peut-elle nous diriger comment gérer, sauver, et dépenser cela?? Bien sûr, la Bible parle beaucoup de finances.

Il y a 700 références directes à l’argent et des centaines indirectes. 

• Deux tiers des paraboles de Jésus s’adressent l’argent.

La parole de Dieu nous montre que notre attitude concernant nos biens est très importante, parce qu’au fond nos ressources sont une épreuve qui montre où se trouve notre cœur. En qui mis-je ma confiance?? Est-ce que je suis fidèle dans les moindres de choses??

« Celui qui est fidèle en peu de choses est aussi fidèle dans ce qui est important, et celui qui est injuste en peu de choses est aussi injuste dans ce qui est important. Si donc vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera le (bien) véritable?? » (Luc 16:10–11)

La Convoite ou le Contentement?? 

« Les biens ne sont pas moraux ni immoraux. Ce n’est pas le plan de Dieu pour son peuple de vivre dans la pauvreté. Il n’y a pas de vertu inhérente dans la pauvreté. Il y a des hommes malhonnêtes qui sont pauvres aussi bien que riches, et il y a des hommes honorables qui sont riches aussi bien que pauvre. Dieu s’oppose aux mauvais usages de la richesse ou la préoccupation de la richesse et non la richesse elle-même. » (Larry Burkett)

Pourquoi est-il important de se contenter de ce que l’on a?? Si vous mettez une insistance sur l’argent au point où vous aimez l’argent, vous allez descendre dans une racine de tous les maux :

« Car l’amour de l’argent est la racine de tous les maux, et quelques-uns, pour s’y être adonnés, se sont égarés loin de la foi et se sont infligé à eux-mêmes bien des tourments » (1 Timothy 6:10).

Quand les gens aiment l’argent, ils aiment ce que l’argent peut leur donner. En aimant l’argent, ils aiment, pas des billets eux-mêmes, mais les choses que cet argent peut leur donner : les possessions et le pouvoir sur les autres. En faisant cela, Dieu n’a plus la première place. C’est pourquoi la convoitise est associée avec l’idolâtrie.

Prenez le temps maintenant et lisez Luc 12.13-21 dans votre Bible. Un jour quelqu’un est venu à Jésus lui en demandant, « Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. » Jésus lui a dit que cela n’est pas sa place. Puis il leur dit : « Gardez-vous attentivement de toute cupidité?; car même dans l’abondance, la vie d’un homme ne dépend pas de ce qu’il possède. »

La cupidité : un désir immodéré des richesses, un amour de gain.

Jésus souligne l’importance de ce sujet en disant, « GARDEZ-VOUS ATTENTIVEMENT. » Cela implique que la cupidité est un grand danger auquel il faut être très attentif. La vie ne dépend pas des possessions. Il y a des choses plus importantes.

La convoite n’a pas de place dans la vie d’un croyant.

Le désir immodéré pour les possessions caractérise ceux qui n’hériteront pas le royaume de Dieu :

1Cor. 6:10 « ni les dépravés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les insulteurs, ni les accapareurs n’hériteront le royaume de Dieu. »

Eph. 5:5 « Car, sachez-le bien, aucun débauché, impur ou cupide, c’est-à-dire idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. »

Quand ce désir prend la première place, il étouffe tout désir pour Dieu.

Luc 8:14 « ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, après avoir entendu la parole, s’en vont, sont étouffés par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ne donnent pas de fruits mûrs. »

Êtes-vous étouffés par « les richesses et les plaisirs de la vie. » Jésus nous pose la question « Et que sert-il à un homme de gagner le monde entier, s’il perd son âme?? »  Marc 8.36. 

Arrêtez maintenant et réfléchissez. Si vous gardez cette idole de la convoitise dans votre vie, vous avez le caractère de quelqu’un qui n’est pas sauvé. Dieu est jaloux. Il n’accepte pas dans sa présence ceux qui ont un double cœur, c’est-à-dire ceux qui professent de leur bouche, mais ne possède pas Christ dans leur cœur. 

Le salut commence par la foi et cela continue aussi par la foi. Pour le chrétien, qui a mis Christ comme roi suprême de sa vie, la convoite ou la cupidité ne doit pas avoir une place dans sa vie. Écoutez les paroles de l’Apôtre Paul :

Eph. 5:3 « Que l’inconduite, toute forme d’impureté, ou la cupidité ne soient pas même mentionnées parmi vous, comme il convient à des saints »

Notre devoir c’est de faire mourir les désirs pour les possessions et pour l’argent. Nous ne devons pas les laisser reposer dans nos cœurs. Nous devons les déraciner.

Col. 3:5 « Faites donc mourir votre nature terrestre : l’inconduite, l’impureté, les passions, les mauvais désirs et la cupidité qui est une idolâtrie. »

Dieu doit toujours avoir la première place dans notre vie.

Heb. 13:5 « Que votre conduite ne soit pas inspirée par l’amour de l’argent?; contentez-vous de vos biens actuels, car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai pas ni ne t’abandonnerai. »

Voilà la clé pour faire mourir la convoitise : contentement avec Dieu.

Psaumes 73:25 « Qui d’autre ai-je au ciel?? En dehors de toi, je n’ai aucun plaisir sur la terre. »

Il faut se souvenir qu’il y a une différence entre les trésors sur la terre et les trésors dans le ciel.

Matt. 6:19 « Ne vous amassez pas de trésors sur la terre, où les vers et la rouille détruisent et où les voleurs percent et dérobent, 20 mais amassez des trésors dans le ciel, où ni les vers ni la rouille ne détruisent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. 21 Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. »

Quelle importance mettez-vous sur l’argent??

Notez bien ce que Proverbes nous disent par rapport aux choses qui ont une valeur plus que l’argent —

Prov. 15:16 « Mieux vaut peu, avec la crainte de l’Éternel, qu’un grand trésor, avec le désordre. »

Prov. 16:8 « Mieux vaut peu avec justice que d’abondants revenus sans droiture. »

Prov. 16:16 « Combien acquérir la sagesse vaut mieux que l’or?! Combien acquérir l’intelligence est préférable à l’argent?! »

Prov. 8:11 « Car la sagesse vaut mieux que les perles, aucun objet pré — cieux n’a sa valeur. »

Prov. 15:17 « Mieux vaut un plat de verdure, là où règne l’amour, qu’un bœuf engraissé, si la haine est là. »

Prov. 22:1 « La renommée est préférable à de grandes richesses, et la grâce vaut mieux que l’argent et que l’or. »

Combien commence avec le désir de servir Dieu, mais, après avoir vécu leur vie sur la terre, ils se rendront compte qu’ils ont gaspillé leurs vies sur ce qui est temporaire au lieu de ce qui est éternel??

Luke 16:13 « Aucun serviteur ne peut servir deux maîtres. Car ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et mammon. »

Prov. 23:4 « Ne te fatigue pas pour t’enrichir, cesse d’y appliquer ton intelligence. 5 Tes yeux volent-ils vers (la richesse)?? Il n’y a plus rien?! Car elle se fait des ailes, et comme l’aigle, elle s’envole vers le ciel. »

Au lieu de gaspiller votre vie en cherchant quelque chose qui se fait des ailes, cherchez-vous les choses qui sont éternelles comme Dieu lui-même, Sa Parole, et les âmes des êtres humains.

Comment Dieu veut-il nous enrichir?? En contraste, que donnent souvent les richesses du monde??

« C’est la bénédiction de l’Éternel qui enrichit, et il n’y ajoute aucun chagrin. » (Proverbes 10:22)

Quelles sont les différences entre des trésors sur la terre et des trésors dans le ciel??

« Ne vous amassez pas de trésors sur la terre, où les vers et la rouille détruisent et où les voleurs percent et dérobent, mais amassez des trésors dans le ciel, où ni les vers ni la rouille ne détruisent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. » (Matt 6:19–20)

Quelles sont les choses plus importantes de l’argent??

« Heureux l’homme qui a trouvé la sagesse, et l’homme qui devient raisonnable?! Car le gain qu’elle procure est préférable au gain de l’argent, et son revenu vaut mieux que l’or?; elle est plus précieuse que les perles, et tous les objets de tes désirs n’ont pas sa valeur » (Proverbs 3:13–15).

Pourquoi est-il important de se contenter de ce que l’on a??

« Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège et dans une foule de désirs insensés et pernicieux, qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition. 10 Car l’amour de l’argent est la racine de tous les maux, et quelques-uns, pour s’y être adonnés, se sont égarés loin de la foi et se sont infligé à eux-mêmes bien des tourments » (1Timothée 6.9-10).

Les Conseils : 

  1. Examinez votre vie face à la parole de Dieu : « L’homme simple croit tout ce qu’on dit, mais l’homme prudent est attentif à ses pas » (Prov. 14:15).
  2. Cherchez la sagesse qui vient de Dieu : « Il y a un trésor précieux et de l’huile dans la demeure du sage?; mais l’homme insensé les engloutit » (Prov. 21:20).
    • Cherchez maintenant l’aide de Dieu en priant que Dieu Lui-même vous aide à trouver sa sagesse concernant comment gérer l’argent que Dieu a mis dans votre charge.
    • Jacques 1:5 « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu qui donne à tous libéralement et sans faire de reproche, et elle lui sera donnée. » Nous n’avons pas besoin de tâtonner dans les ténèbres. Nous pouvons avoir la sagesse venant de Dieu, si nous lui en demandons.
  3. Ne soyez pas celui qui porte garant pour la dette d’un autre : 
    • Prov. 11:15 « Celui qui se porte garant pour autrui s’en trouve mal, mais celui qui déteste les engagements est en sécurité. »
    • Prov. 17:18 « L’homme dépourvu de sens prend des engagements, Il se porte garant pour son prochain. »  
    • Prov. 22:26 « Ne sois pas parmi ceux qui prennent des engagements, Parmi ceux qui se portent garants pour des dettes?;  27 Si tu n’as pas de quoi payer, Pourquoi prendrait-on ton lit de dessous toi? »
  4. Avez-vous trouvé en Dieu tout ce dont vous avez besoin?? Lui-seul peut remplir le vide dans votre cœur. 
    • Hébreux 13:5   « Que votre conduite ne soit pas inspirée par l’amour de l’argent?; contentez-vous de vos biens actuels, car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai pas ni ne t’abandonnerai. »

Conclusion:

Jésus nous dit, « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux » (Matthieu 5.3)?! Noter bien la pauvreté c’est spirituel. Pour entrer dans le royaume de Dieu, il faut approcher Dieu comme un mendiant. Pour voir une contraste de cela voir la parabole de Jésus au sujet du pharisien et du publicain dans Luc 18.9-14. 

Est-ce que vous êtes sauvés ? Voici un exemple d’une prière de quelqu’un qui est pauvre en esprit : « Seigneur, je ne suis rien, je n’ai rien à vous donner. Je suis pécheur et je mérite l’enfer. Merci que tu as envoyé ton Fils pour me sauver. Merci qu’il est mort à ma place et ressuscité et qu’il donne la vie à tous ceux qui l’invoque. Sauve-moi Seigneur. »

Les boissons alcooliques

wine

Il semble que beaucoup de croyants sont confondus au sujet de la question des boissons alcooliques telles que le vin, la bière, le whiskey, et le vin blanc.  Le but de cette étude est de présenter un survol de ce que les Écritures enseignent à ce sujet.

Avant de regarder les versets spécifiques par rapport aux boissons alcooliques, prends un moment pour considérer trois  comptes historiques.  Dans chacun de ces récits, quelque chose de mauvais s’est passé, et chaque fois en partie à cause de l’influence de l’alcool.

  • Genèse 9:20-22 Noé commença à cultiver la terre, et planta de la vigne.  Il but du vin, s’enivra, et se découvrit au milieu de sa tente.  Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père, et il le rapporta dehors à ses deux frères.
  • Genèse 19:30-33 Lot quitta Tsoar pour la hauteur, et se fixa sur la montagne, avec ses deux filles, car il craignait de rester à Tsoar. Il habita dans une caverne, lui et ses deux filles.  L’aînée dit à la plus jeune: Notre père est vieux; et il n’y a point d’homme dans la contrée, pour venir vers nous, selon l’usage de tous les pays.  Viens, faisons boire du vin à notre père, et couchons avec lui, afin que nous conservions la race de notre père.  Elles firent donc boire du vin à leur père cette nuit-là; et l’aînée alla coucher avec son père: il ne s’aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.
  • 2 Samuel 13:28-29 Absalom donna cet ordre à ses serviteurs: Faites attention quand le coeur d’Amnon sera égayé par le vin et que je vous dirai: Frappez Amnon! Alors tuez-le; ne craignez point, n’est-ce pas moi qui vous l’ordonne? Soyez fermes, et montrez du courage!  Les serviteurs d’Absalom traitèrent Amnon comme Absalom l’avait ordonné. Et tous les fils du roi se levèrent, montèrent chacun sur son mulet, et s’enfuirent.

Question :  Qu’est-ce que la Bible enseigne concernant la consommation des boissons alcooliques telles que la bière, le vin, le vin blanc, et la boisson forte ?

Sommaire : En regardant la Parole de Dieu, la meilleure position biblique concernant n’importe quelle sorte de boisson alcoolique est l’abstinence totale.  Considérer l’enseignement des passages suivants :

1.  Au Romains chapitre 14, le croyant est recommandé de considérer les faiblesses des autres.  Connais-tu un croyant qui pourrait  trébucher à cause des boissons alcooliques ?  Il n’y a aucun doute qu’il y ait beaucoup de croyants qui ont été sauvés d’une vie d’ivresse ou qui ont une faiblesse dans ce domaine.  Comment un croyant pourrait-il aider ceux qui sont faibles ?

Romains 14:21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s’abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.

Pour aider ceux qui sont faibles ou sauvés d’une vie d’ivresse, un croyant devrait complètement s’abstenir des boissons alcooliques.  « Il est bien de ne pas (faire)…ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute. »  

2.  Dans Proverbes 31, nous trouvons l’instruction donnée au Roi Lemuel.  Dans les versets 4 et 5, le conseil est très simple concernant les boissons alcooliques : s’abstenir complètement.

Proverbes 31:4-5 Ce n’est point aux rois, Lemuel, Ce n’est point aux rois de boire du vin, Ni aux princes de rechercher des liqueurs fortes, De peur qu’en buvant ils n’oublient la loi, Et ne méconnaissent les droits de tous les malheureux.

Selon ces versets, pourquoi le roi devrait-il s’abstenir des boissons alcooliques ?  La Bible enseigne qu’un danger potentiel existe n’importe quand, quelqu’un boit une boisson alcoolique.  Ce danger est la perte du discernement et du jugement appropriés.  À cause de cette  possibilité, un croyant ne devrait pas boire les boissons alcooliques.  

3.  Dans Proverbes 23, une recommandation est donnée concernant n’importe quelle boisson qui pourrait te rendre ivre.  Quelle est la différence entre l’eau et la bière, entre le coca-cola et le vin blanc ?  Une de ces boissons ne peut pas te rendre ivre, alors que l’autre le peut.  Selon les versets suivants, quand devrais-tu éviter le vin ?

Proverbes 23:29-35 Pour qui les ah? pour qui les hélas? Pour qui les disputes? pour qui les plaintes? Pour qui les blessures sans raison? pour qui les yeux rouges?  Pour ceux qui s’attardent auprès du vin, Pour ceux qui vont déguster du vin mêlé.  Ne regarde pas le vin qui paraît d’un beau rouge, Qui fait des perles dans la coupe, Et qui coule aisément.  Il finit par mordre comme un serpent, Et par piquer comme un basilic.  Tes yeux se porteront sur des étrangères, Et ton coeur parlera d’une manière perverse.  Tu seras comme un homme couché au milieu de la mer, Comme un homme couché sur le sommet d’un mât: On m’a frappé,… je n’ai point de mal!… On m’a battu,… je ne sens rien!… Quand me réveillerai-je?… J’en veux encore!

Selon ces versets, tu devrais éviter le vin quand il fait des perles dans la coupe et coule aisément.  Pourquoi ? À cause de son niveau de fermentation, cette qualité de vin pourrait te rendre ivre.  Comment un croyant peut-il appliquer ce principe à ce qu’il se permet de boire ?  Un croyant ne devrait boire aucune boisson qui a la puissance ou la possibilité de le rendre ivre.

Selon ce passage, pourquoi cette qualité de vin devrait-elle être évitée ?

~ Elle apporte les disputes, la douleur, les blessures.

~ Elle torde les morales.

~ Elle altère la manière de réfléchir.

~ Elle provoque une dépendance.

Si tu sais qu’une certaine boisson a la puissance de te rendre ivre, la Parole de Dieu te conseille de t’abstenir de son usage.  Considère soigneusement ce que ce passage t’indique : « Ne regarde pas le vin qui paraît d’un beau rouge, Qui fait des perles dans la coupe, Et qui coule aisément. »

4.  La vérité finale qui devrait être considérée est le jugement de Dieu contre les ivrognes.  Nous comprenons que l’ivresse est à cause d’un abus des boissons alcooliques.  Néanmoins, pourquoi un croyant voudrait-il participer ou encourager  n’importe quelle chose qui amène tant d’autres à la condamnation éternelle ?

1 Corinthiens 6:9-10 Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu.

Galates 5:19-21 Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu.

Réviser ce que tu as appris.

Dans cette étude, tu as été présenté avec quatre raisons contraignantes de la Parole de Dieu de s’abstenir totalement des boissons alcooliques. Considère encore une fois pourquoi un croyant devrait prendre une position d’abstinence totale :

  • À cause de l’amour pour ceux qui sont faibles.
  • Pour protéger ton discernement et jugement.
  • À cause du fait que les boissons alcooliques sont assez fortes pour t’affecter négativement  – pour te rendre ivre.
  • Le jugement éternel de Dieu contre ceux qui abusent les boissons alcooliques.

À la lumière de ces vérités présentées dans la Parole de Dieu, un croyant est appelé de mettre à côté et de ne jamais retourner aux boissons alcooliques – une position d’abstinence totale. 

Psaume 2 : “Le Décret”

220px-Décret_n°_2262_Convention_nationale_Abolition_esclavage_AD_Bordeaux

Je publierai le décret; L’Éternel m’a dit: Tu es mon fils! (Psaume 2 : 7) 

Psaume 2

1 Pourquoi les nations s’agitent-elles et les peuples ont-ils de vaines pensées? 2 Les rois de la terre se dressent et les princes se liguent ensemble Contre l’Éternel et contre son messie:

3 Brisons leurs liens, et rejetons loin de nous leurs chaines!

4 Il rit, celui qui siège dans les cieux, Le Seigneur se moque d’eux. 5 Il leur parle dans sa colère, Et dans sa fureur il les épouvante: 6 C’est moi qui ai sacré mon roi Sur Sion, ma montagne sainte!

7 Je publierai le décret de l’Éternel; Il m’a dit: Tu es mon fils! C’est moi qui t’ai engendré aujourd’hui.

8 Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, et pour possession les extrémités de la terre;
9 Tu les briseras avec un sceptre de fer. Comme le vase d’un potier, tu les mettras en pièces.

10 Et maintenant, rois, ayez du discernement! Recevez instruction, juges de la terre! 11 Servez l’Éternel avec crainte, Soyez dans l’allégresse, en tremblant.

12 Embrassez le fils, de peur qu’il ne se mette en colère, Et que vous ne périssiez dans votre voie, Car sa colère est prompte à s’enflammer.

Heureux tous ceux qui se réfugient en lui! 

Introduction :

Cette étude biblique explique l’importance énorme du décret de Dieu trouvé dans le Psaume 2. Le prophète David, inspiré par Dieu, a écrit ce Psaume mille ans avant le temps de Jésus-Christ. Ce qu’il a rédigé au sujet de Dieu et son Fils nous concerne dans notre siècle.

Un décret : une décision émanant d’une autorité supérieure ; c’est son mot final. Mais, réfléchissez, Dieu a-t-il besoin de promulguer un décret ? Ce que Dieu dit est toujours son mot final, n’est-ce pas ? Alors, pourquoi un décret de Dieu ? Les décrets de Dieu nous montrent un mot de Dieu exceptionnel. On ne doit pas mettre en doute ce que Dieu dit ; combien plus ce qu’il publie comme décret! Ceux qui ne veulent pas être soumis aux décrets de Dieu seront l’objet de sa colère. Nous voyons à travers l’histoire que la rébellion contre Dieu est toujours punie. Pensez à la rébellion de Satan, d’Adam, et les gens de Babel. Les Israélites, aussi, à cause de leur rébellion contre le seul vrai Dieu, étaient emmenés en captivité à Babylone. Et, environ 600 années après, à cause de leur rejet du Messie, Jésus Christ, ils ont encore subi la destruction de leur ville sainte, Jérusalem.

Le deuxième Psaume est un avertissement pour ceux qui veulent lutter avec Dieu et surtout pour ceux qui ne veulent pas être soumis à son Fils. Il faut souligner que Dieu fait référence à « Son Fils » qu’il a engendré « aujourd’hui ». Il serait très important de comprendre le sens des mots « engendré » et « aujourd’hui. » Pour mieux saisir le sens, regardons les divisions du Psaume 2 en notant les sujets qui parlent et ce qu’ils disent :

Les Divisions du Psaume 2

  1. David présente les nations et les rois (v.1-2)
  2. Les nations parlent dans leur arrogance (v.3)
  3. Le Seigneur (v.4-5) fait une déclaration au sujet de son roi choisi (v.6)
  4. Le Roi, dans son tour, déclare une proclamation divine (v.7-9)
  5. David conseille les nations et leurs leaders (v.10-12)

Comme ce Psaume traite le problème de la rébellion, nous pouvons organiser ce thème comme la suite.

  1. Questions sur leur rébellion (v.1-2)
  2. Expression de leur rébellion (v.3)
  3. Réponse de Dieu à leur rébellion (v.4-6)
  4. La Réponse du Fils à leur rébellion (v.7-9)
  5. Les Conseils pour ceux qui sont dans la rébellion (v.10-12)
  1. QUESTIONS SUR LEUR RÉBELLION (vv. 1-2)

Le thème de la rébellion est trouvé dans les premiers deux versets : les rois qui ne veulent pas le règne de Dieu ni de Son Oint.

Le mot « Oint » est une traduction du mot hébreu mashiach et d’où vient le mot « Messie ». La traduction du même mot en grecque est « Christ ». Celui qui est « oint » est celui qui a eu l’huile appliquée sur sa tête dans une cérémonie de consécration. Dans l’Ancien Testament (AT) de la Bible, certains prophètes, rois, et sacrificateurs ont été oints au commencement de leur ministère. Le peuple juif cherchait pour « l’Oint », celui établi par Dieu pour régner sur son peuple. Le Nouveau Testament (NT) désigne Jésus comme celui qui a accompli les prophéties, Jésus est l’Oint (le Messie), c’est-à-dire le Christ.

Dans le NT, après la résurrection de Jésus-Christ, l’apôtre Pierre a cité Psaume 2 dans une prédication et il a affirmé que « les rois de la terre » dans Psaume 2:2 sont les personnages d’Hérode et Ponce Pilate. Regardons Actes 4.25-28 :

« C’est toi qui as dit par le Saint-Esprit, par la bouche de notre père, ton serviteur David : Pourquoi ce tumulte parmi les nations, et ces vaines pensées parmi les peuples ? 26 Les rois de la terre se sont soulevés, et les princes se sont ligués contre le Seigneur et contre son Oint. 27 En effet, contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et avec les peuples d’Israél, 28 pour faire tout ce que ta main et ton conseil avaient arrêté d’avance. »

Bien que les rois, les nations, et les peuples d’Israél se sont ligués contre Jésus-Christ, la main et le conseil de Dieu ont arrêté d’avance tout ce qu’ils ont fait. On ne peut pas lutter avec Dieu et gagner. Est-ce qu’un œuf peut écraser une pierre ? pensez-vous à réussir dans votre rébellion contre Dieu et son Oint?

2. EXPRESSION DE LEUR RÉBELLION (vv. 3)

La rébellion de l’homme se manifeste dans son désir de ne pas faire ce que Dieu demande. Les « liens de Dieu » sont les liens de ses commandements et les chaînes de sa volonté. Mais l’homme dans son orgueil ne permet pas un autre à régner sur lui, même Dieu.

Notez le mot « leurs » dans verset 3. C’est une référence à l’Éternel et Son Oint. Jésus, qui est le Messie, a dit « si vous rejetez le Fils vous rejetez le Pére » (Jean 5.19-23).

3. RÉPONSE DE DIEU À LEUR RÉBELLION (vv. 4-6)

Dieu rit à cause de la futilité des actions de ses ennemis. C’est un rire mêlé de colère à l’idée que des hommes veulent conspirer contre lui et le renverser de son trône.

« Colère » – ils ont refusé Son Fils. Dieu lui a établi comme son roi. Dieu n’est pas content avec ceux qui ont rejeté son roi parce que Dieu lui-même a oint son roi. Il l’a installé sur Sion, sa montagne sainte.

« Sion » – la colline située prés de Jérusalem. Sion alors est un autre nom pour la ville sainte, Jérusalem.

Quand est-ce que Dieu a oint Son Roi sur Sion ? Les apôtres ont compris l’accomplissement des prophéties concernant Sion.

Jean 12:15 Sois sans crainte, fille de Sion ; voici, ton roi vient, assis sur le petit d’une ânesse.

Alors, avant sa crucifixion Jésus est venu à Jérusalem comme le Roi des Juifs. L’Évangile selon Matthieu souligné Jésus comme le Roi :

Matthieu 2:2 (Les Mages de l’Orient) dirent : Ou? est le roi des Juifs qui vient de naître ? Car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus l’adorer. Matthieu 27:11 Jésus comparut devant le gouverneur.

Le gouverneur l’interrogea en ces termes : Es-tu le roi des Juifs ? Jésus lui répondit : Tu le dis.

Matthieu 27:29 Ils tressèrent une couronne d’épines, qu’ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite ; puis ils s’agenouillèrent devant lui en se moquant de lui et en disant : Salut, roi des Juifs !

Matthieu 27:37 On plaça au-dessus de sa téte une ins- cription indiquant le motif de sa condamnation : Celui- ci est Jésus, le roi des Juifs.

Pour comprendre comment un roi peut souffrir et être méprisé, il faut aussi savoir que son rôle en tant que roi devrait être précédé par son rôle en tant que sacrificateur. Cela est souligné dans Psaume 110 et préfiguré aussi dans Ésaîe 53.

4. LA RÉPONSE DU FILS A LEUR RÉBELLION (vv. 7-9)

Ps 2. 6 : A quand se rapporte ce verset ? Les auteurs inspirés par Dieu dans le NT applique ce décret de couronnement à la résurrection du Christ (Actes 13.33) et à sa nomination comme grand sacrificateur (Hébreux 5.6).

Dieu le Pére a reconnu Jésus comme Son Fils plusieurs fois dans la Bible :

(1) Prophéties de l’AT (Ésaîe 9:5)
« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la souveraineté (reposera) sur son épaule ; on l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.»

(2) Signes à son baptême (Matt 3.17)

« Et voici qu’une voix fit entendre des cieux ces paroles : celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. »

(3) Signes à sa transfiguration (Marc 9.7).

« Une nuée vint les envelopper, et de la nuée sortit une voix : Celui-ci est mon fils bien-aimé, écoutez-le. »

(4) Profession des disciples et affirmation par Christ (Matt 16.15-16)

« Mais vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? 16 Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. 17 Jésus reprit la parole et lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. »

(5) L’Affirmation de Jésus Lui-même (Marc 14 :61-64)

« Le souverain sacrificateur l’interrogea de nouveau et lui dit : Es-tu le Christ, le Fils du (Dieu) Béni ? 62 Jésus répondit : Je le suis. Et vous verrez le Fils de l’homme assis à la droite du Tout-Puissant et venant avec les nuées du ciel. 63 Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements et dit : Qu’avons-nous en- core besoin de témoins ? 64 Vous avez entendu le blasphème. Que vous en semble ? Tous le condamnèrent comme passible de mort »

(6) La résurrection et ascension : Dieu l’a accomplie pour nous leurs enfants, en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit dans le Psaume deuxième : Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui. (Actes 13.33).

Il est très important à souligner que Dieu lui-même a utilisé le mot « engendre » 1000 ans avant la naissance de Jésus. Il a aussi utilisé le mot « aujourd’hui. » En plus, Dieu a dit « tu es mon fils ». Regardez encore la progression dans verset 7 :

(a) Le Fils a écouté un décret divin dans le passé (« l’Éternel m’a dit »)

(b) L’Éternel a affirmé dans le passé « tu es mon fils »

(c) L’Éternel a décrété « Je t’ai engendrai aujourd’hui »

« Engendré » — quel est le sens de ce mot ? Bien sûr le mot est utilisé normalement pour décrire quelqu’un produit par voie de génération: Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob. Mais le mot peut avoir aussi un sens figuratif, c’est-à-dire « engendrer quel- qu’un » peut avoir l’idée « de donner la vie a quelqu’un. » Dieu le Père a donné la vie à l’humanité de Jésus au moment de sa résurrection. Pour nous aider, les apôtres expliquent que l’accomplissement de ces versets a eu lieu au moment de la résurrection de Jésus Christ. « Et nous, nous vous annonçons cette bonne nouvelle que la promesse faite à nos pères, Dieu l’a accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit au Psaume 2 : Tu es mon Fils, C’est moi qui t’ai engendré aujourd’hui » (Actes 13.32-33).

À ce moment, Dieu a voulu que tout le monde sache avec certitude que celui que les leaders religieux ont crucifié est son Fils. La résurrection est une preuve irréfutable. Dieu ne peut pas ressusciter un menteur. Jésus est véritablement le Fils de Dieu!

5. LES CONSEILS POUR CEUX QUI SONT DANS LA RÉBELLION (V.10-12) 

Ps 2.12 : Que signifie « baisez le Fils » ? « On baise en Orient la main des monarques ou le bord de leur vêtement. Le baiser était un signe de soumission, parfois même d’adoration » (Kuen, l’Encyclopédie des difficultés bibliques, Psaume 2, Édition du logiciel Biblia Universalis 2).

Que faut-il faire alors ?

(1) Le croyant devrait commencer chaque jour avec une priére de soumission à Dieu. C’est une sou- mission qui est motivée par la foi. Voir Romains 12.1-2 ; Jacques 4.7.

« Que ton règne vient. Que ta volonté soit faite. »

(2) Pour le non-croyant, fléchissez le genou devant Christ. « Heureux tous ceux qui se confient en Lui. »

« Parce qu’il est impossible de frustrer le but éternel de Dieu en Christ, la meilleure chose à faire c’est d’être soumis à cela. » (Barret, Beginning at Moses, 303)

— Conduissez vous avec sagesse — mettre à côté la folie de rejeter Christ.

— Recevez instruction – mettre à côté l’arrogance, soyez quelqu’un qui peut être enseigner.

— Servez avec crainte – soyez soumis à son autorité avec humilité, reconnaissant qu’Il est Le Seigneur, Le Souverain.

— Réjouissez-vous avec tremblement –trouver le contentement et le vrai bonheur dans la connaissance et la crainte de l’Éternel.

— Baisez le Fils –embrassez Christ avec hommage et adoration

La soumission à Jésus est exigée:

“afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Pére.” (Philippiens 2:7–11)

Si non, attendez sa colère

“Le Père aime le Fils et a tout remis dans sa main. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne se confie pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.” (Jean 3.35-36)

Ésaîe 45:22 Tournez-vous vers moi et soyez sauvés, vous, tous les confins de la terre ! Car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre. 23 Je le jure par moi-même, de ma bouche sort ce qui est juste, une parole qui ne sera pas révoquée : Tout genou fléchira devant moi, toute langue prêtera serment par moi.

Apocalypse 5:11 Je regardai et j’entendis la voix de beaucoup d’anges autour du trône, des êtres vivants et des anciens, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. 12 Ils disaient d’une voix forte : L’Agneau qui a été immolé est digne de recevoir puissance, richesse, sagesse, force, honneur, gloire et louange. 13 Et toutes les créatures dans le ciel, sur la terre, sous la terre et sur la mer, et tout ce qui s’y trouve, je les entendis qui disaient : A celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau, la louange, l’honneur, la gloire et le pouvoir aux siècles des siècles ! 14 Et les quatre êtres vivants disaient : Amen! Et les anciens se prosternèrent et adorèrent.

Soumettez-vous au décret de Dieu et reconnaissez Jésus comme Christ et comme votre Roi.

Es-tu idolâtre ? Es-tu sûr ?

moon

Étude biblique: Idolâtrie

Sans doute, il est idolâtrie d’adorer les images des autres dieux ou de faire service aux crânes des ancêtres. Mais, est-il idolâtrie pour les « chrétiens » à penser que leurs maisons soient protégées parce qu’ils ont mis un tableau de l’image de Jésus-Christ quelque part ou parce qu’ils portent sur une chaine une image de la croix ? Est-ce que c’est idolâtrie pour ceux qui professent Christ de fléchir les genoux devant les images de Jésus, Marie, ou des autres « saints » chaque semaine à l’église ? Est-ce que c’est idolâtrie pour les musulmans de donner un bec à une pierre noire, Al-Hajar al-Aswad ? Ou, que pensez-vous de ceux qui attachent un fétiche sur leur bébé ou enfant ? Ou, de ceux qui portent quelque chose dans leur poche pour leur protéger ou pour leur donner du succès ? Est-il possible de commettre l’idolâtrie sans adorer une image physique ? Considérez ce que l’Éternel nous dit dans le deuxième commandement :

« Tu ne te feras point d’image taillée… Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point. »

Le contexte : Exode 20 : 4-6 « Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération e ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’à mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. »

Quelle est la recommandation centrale de ce texte ?

La réponse à cette question est trouvée en enlevant les phrases supplémentaires du texte. Si on le fait, on trouve le suivant :

« Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses… Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point. »

Il semble qu’on a deux recommandations dans ce texte, mais en réalité, il y a une seule idée : il ne faut pas faire des images pour les adorer. L’idée du mot « adorer » inclut le suivant : de craindre, d’aimer, d’obéir, de croire en, ou de faire n’importe quel service religieux.

Quelle est la racine du péché de l’idolâtrie ?

Il y a un texte dans la Bible qui réponde à cette question. Dans l’Épître aux Romains, le chapitre 1, l’Apôtre Paul traite la condamnation de Dieu contre les pécheurs. C’est dans ce contexte qu’on trouve la réponse à cette question.

Romains 1 : 21-23 « … car ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. »

Selon ce texte, la racine du péché de l’idolâtrie est un rejet de la connaissance de Dieu. Le texte est clair qu’ils ont connu Dieu, mais ils l’ont rejeté. À la fin, le résultat de ce rejet était d’échanger la gloire du Dieu invisible pour une image.

Est-ce qu’il est interdit de faire n’importe quelle image ?

Selon ce commandement, on pourrait arriver à la conclusion qu’il est interdit de faire n’importe quelle image, soit une sculpture où soit un tableau. Mais, ce n’est pas obligatoire. Même, dans les Écritures, on trouve les occasions où Dieu a exigé que les images ou les représentations des choses soient faites.

Exode 25 : 18-20 « Tu feras deux chérubins d’or… fais un chérubin… vous ferez les chérubins sortant du propitiatoire à ses deux extrémités. »

Nombres 21 : 8-9 « L’Éternel dit à Moïse : Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche ; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie. Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche ; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d’airain, conservait la vie. »

Selon ces textes, il est clair qu’il n’est pas interdit de faire n’importe quelle image.

À quel moment est-ce qu’une image est interdite ?

Selon notre texte, une image est interdite le moment où elle est adorée dans n’importe quel sens. Pour mieux comprendre cette idée, considérez ce qui s’est passé au serpent d’airain que Moïse a fabriqué. Environs 700 ans après Moïse, un roi nommé Ezéchias a été mis sur le trône de Juda. Il a fait ce qui était « droit aux yeux de l’Éternel, entièrement comme avait fait, David, son père. »  La Bible dit :

2 Rois 18 : 4 « Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statures, abattit les idoles, et mit en pièces le serpent d’airain que Moïse avait fait, car les enfants d’Israël avaient jusqu’alors brûlé des parfums devant lui : on appelait Nehuschtan. »

Dans ce texte, l’Éternel a demandé à Moïse de faire une image, mais l’image est devenue une idole. Comment ? Le peuple a commencé de l’adorer en faisant un service religieux en brûlant du parfum devant elle.

Même, selon les autres textes dans l’Ancien Testament, on voit où les gens ont fait des idoles et les ont adorées au nom de Jéhovah. Mais, est-ce que c’est idolâtrie si on adore une image au nom de Dieu ou de Jésus-Christ?  Oui, il est toujours idolâtrie, même si c’est fait au nom de l’Éternel ou Jésus-Christ. (Exode 32 : 4-5, Actes 7 : 41, 1 Corinthiens 10 : 7)

Une image devient une idole le moment où elle devient un objet d’adoration ; c’est-à-dire de la craindre, de l’aimer, de se confier en elle, de la servir, de l’obéir.

Quelle est la folie de l’idolâtrie ?

L’Éternel veut que vous compreniez pourquoi il faut rejeter l’idolâtrie. Dans les Écritures, on trouve plusieurs textes où l’Éternel explique la folie de l’idolâtrie.

Psaume 115 : 4-8 « Leurs idoles sont de l’argent et de l’or, elles sont l’ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n’entendent point, elles ont un nez et ne sentent point, elles ont des mains et ne touchent point, des pieds et ne marchent point, elles ne produisent aucun son dans leur gosier. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. »

Ces textes présentent la vanité de l’idolâtrie basée sur le fait qu’une idole n’est rien qu’une fabrication des mains d’homme. Ça veut dire qu’il faut rejeter l’idolâtrie, pas simplement parce que l’Éternel l’a interdite, mais à cause de sa futilité et vanité.

Quelle est la réalité spirituelle derrière l’idolâtrie ?

En étudiant les Écritures, on trouve que pourtant que l’idolâtrie est vaine, il y a une réalité spirituelle derrière l’adoration des idoles.

1 Corinthiens 10 : 19-20 « Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. »

Ce texte est clair que ceux qui adorent les idoles sont en train d’adorer des démons. Pour cette raison aussi, il faut rejeter l’idolâtrie.

Y a-t-il d’autres formes d’idolâtrie qu’on puisse pratiquer ?

Selon Ephésiens 5 : 5-6, on comprend que ce n’est pas nécessaire d’adorer une idole physique, soit en bois, soit en or, pour commettre l’acte de l’idolâtrie, il y a aussi une idolâtrie spirituelle. Considérez le texte suivant :

Éphésiens 5 : 5-7 « Car, sachez-le bien, aucun débauché, ou impure, ou cupide, c’est-à-dire idolâtrie, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. N’ayez donc aucune part avec eux. »

Dans cette manière, lorsqu’on élève n’importe quelle chose au-dessus de l’Éternel, on a fait de telle chose une idole, soit un désire, soit une personne, ou soit un plaisir.

Quel est le jugement de Dieu contre les idolâtres ?

Lorsqu’on lit l’Ancien Testament, on trouve les cas où l’Éternel a jugé sévèrement ceux qui pratiquaient l’idolâtrie. Mais, il y a aussi un jugement éternel qui les attende en enfer. Considérez les textes suivants :

Galates 5 : 19-21 « Or, les œuvres de la chair sont évidentes ; ce sont la débauche, l’impureté, le dérèglement, l’idolâtrie… et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. »

Apocalypse 21 : 8 « Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables,… les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. »

Face à ce jugement si sévère contre ceux qui pratiquent ce péché, comment est-ce qu’ils peuvent être sauvés et pardonnés de leur culpabilité devant l’Éternel ?

Comment échapper le jugement de Dieu contre les idolâtres ?

La seule manière d’être sauvé du jugement de l’Éternel contre les idolâtres se trouve en Jésus-Christ. Jésus-Christ est venu pour mourir à cause de nos péchés et de nous délivrer de l’esclavage du péché dans nos vies, même le péché de l’idolâtrie.

Actes 17 : 29-31 « Ainsi donc, étant la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l’or, à de l’argent, ou à de la pierre, sculptés par l’art et l’industrie de l’homme. Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils ont à se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts… »

Si vous êtes idolâtre (ou n’importe quel pécheur), il faut vous repentir de vos péchés et de votre incrédulité et vous confier en Jésus-Christ comme votre Sauveur.

Jean 3 : 36 « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. »

Le moment où vous vous repentez de vos péchés et vous vous confiez en Jésus-Christ comme votre Sauveur, il vous sauvera ! Considérez la promesse de Dieu :

Romains 10 : 13 « Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. »

Maintenant, vous pouvez prier le Seigneur Jésus-Christ de vous sauver, de vous pardonner de vos péchés, et de vous donner la vie éternelle, et il le fera !

Pour le chrétien : Si vous êtes déjà chrétien, mais vous êtes tenté de pratiquer l’idolâtrie, ou à travers cette étude vous comprenez que vous êtes coupable du péché de l’idolâtrie, il y a une délivrance pour vous aussi !

1.  Il faut vous repentir de ce péché et le confesser devant Dieu :

Colossiens 3 : 5 « Faites donc mourir ce qui, dans vos membres, est terrestre… »

1 Jean 1 : 9 « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »

2.  Il faut rejeter catégoriquement toute forme de l’idolâtrie :

2 Corinthiens 6 : 16 – 7 : 1 « Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur ; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai. Je serai pour vous un Père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant. Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. »

Que le Seigneur vous bénisse à travers cette étude du deuxième commandement.

 

Les versets pour la victoire

images-3Versets bibliques pour la victoire

Renouvellement de l’intelligence

Où est la victoire dans la Bible pour vous?  Voici, une liste des versets par rapport aux sujets divers. Si vous ne trouver pas ce que vous cherchez, demandez-nous et on va ajouter un autre sujet.

Addictions – Proverbes 20:1 ; Ésaïe 61:1 ; Jean 8:32 ; Romains 6:14-16 ; 8:2 ; I Corinthiens 6:9-11 ; 9:26-27 ; Galates 5:1

Adultère – Exode 20:14, 17 ; Deutéronome 5:18-21 ; Proverbes 6:29, 32-33 ; Matthieu 5:27-28

Amertume – Proverbes 26:24-26 ; Matthieu 5:23-24 ; Luc 23:34 ; Éphésiens 4:31 ; Hébreux 12:15 ; Jacques 3:14-15 ; I Jean 2:9-11 ; 3:15

Amis (bon) – Psaume 119:63 ; Proverbes 13:20 ; 17:17 ; 18:24 ; 27:17

Amis (Mauvais) – Psaume 1:1 ; Proverbes 13:20 ; 22:24-25 ; 24:21 ; I Corinthiens 5:11 ; II Corinthiens 6:14 ; Éphésiens 5:11

Autorité – Romains 13:1-4 ; Hébreux 13:17 ; I Pierre 2:18 ; Parents – Exode 20:12 ; Proverbes 20:20 ; 30:17 ; Éphésiens 6:1, Colossiens 3:20

Boissons alcooliques – Proverbes 20:1 ; 23:31-32 ; Habacuc 2:15 ; Romains 6:14, 16 ; 8:2 ; I Corinthiens 6:9-11 ; 9:26-27 ; Galates 5:1 ; Éphésiens 5:15-18

Colère – Psaume 37:8 ; Proverbes 14:17, 29 ; 15:1 ; 16:32 ; 19:11 ; 22:24-25 ; Ecclésiastes 7:9 ; Éphésiens 4:26, 31 ; Colossiens 3:8 ; Jacques 1:19-20

Commérage, Bavardage – Psaume 101:5 ; Proverbes 4:24 ; 10:18 ; 11:11-13 ; 17:9 ; 20:19 ; 21:23 ; Romains 1:28-29,32 ; Éphésiens 4:29

Confiance en Dieu – Deutéronome 32:4 ; Psaume 20:7 ; 56:3 ; 62:8 ; 118:8 ; Proverbes 3:5-6 ; Ésaïe 26:3-4 ; 41:10 ; 50:10 ; Jérémie 29:11 ; Lamentations 3:22-23 ; Daniel 2:21

Contentement – Exode 20:17 ; Proverbes 23:4-5 ; Matthieu 6:19-24 ; Luc 12:15 ; Éphésiens 5:3, 5 ; Philippiens 4:11 ; Colossiens 3:5-6 ; I Timothée 6:6-8 ; Hébreux 13:5

Convoitise – Proverbes 6:24-25 ; Matthieu 5:27-28 ; Romains 13:14 ; I Corinthiens 9:27 ; 10:6 ; Galates 5:16 ; Éphésiens 4:22 ; II Timothée 2:22 ; Titus 2:11-12 ; Jacques 1:14 ; I Pierre 1:14-16

Craintes – Deutéronome 31:6 ; Psaume 23:4 ; 27:1-5 ; 56:3-4 ; Ésaïe 41:10 ; Matthieu 10:26-31 ; II Timothée 1:7 ; I Jean 4:18 ; Apocalypse 21:8

Découragement – Psaume 32:1-7 ; Ésaïe 40:27-31 ; Matthieu 6:34 ; 11:28-30 ; Luc 12:22-32 ; Romains 4:20-21 ; II Corinthiens 4:8-9 ; Philippiens 2:2, 21 ; I Pierre 5:6-7

Dévotions – Josué 1:8 ; Psaume 1:1-2 ; 19:14 ; 63:1 ; 119:9-11 ; Proverbes 8:17 ; Jérémie 29:13-14a ; Actes 17:11 ; II Corinthiens 3:18 ; Éphésiens 4:22-24 ; II Timothée 2:15 ; Jacques 1:21-25

Divorce –Genèse 2:24 ; Malachie 2:16 ; Matthieu 5:31-32 ; 19:3-6 ; Marc 10:11-12 ; Luc 16:18 ; I Corinthiens 7:10-15

Envie – Proverbes 14:30 ; 23:17 ; 24:1 ; I Corinthiens 13:4 ; Galates 5:26 ; Jacques 3:14-16 ; 5:9 ; I Pierre 2:1-3

Évangélisation – Psaume 126:5-6 ; Proverbes 11:30 ; Matthieu 28:19-20 ; Marc 16:15 ; Actes 1:8 ; Romains 1:16 ; 10:13-15

Hardiesse – Proverbes 28:1 ; Matthieu 5:14-15 ; Romains 8:31 ; II Timothée 3:12 ; Hébreux 13:6

Homosexualité – Lévitique 18:22 ; Matthieu 19:4-5 ; Romains 1 : 26-27,32 ; I Corinthiens 6:9-11 ; Jude 7-8

Idolâtrie – Exode 20:3-5 ; Lévitique 26:1 ; Deutéronome 6:13-15 ; Psaume 16:4 ; 96:4-5 ; 97:7 ; 115:3-9 ; 135:15-18 ; Ésaïe 44:8-20 ; 45:5-6 ; Habacuc 2:18-19 ; Romains 1:21-25 ; I Corinthiens 10:7, 14 ; Galates 5:19-21 ; I Jean 5:21

Maudire – Exode 20:7 ; Psaume 19:14 ; Matthieu 12:34-37 ; Éphésiens 4:29 ; 5:3-4 ; Jacques 3

Mensonges – Exode 20:16 ; Psaume 52:1-4 ; Proverbes 6:16-19 ; 12:19, 22 ; Jean 8:44 ; Éphésiens 4:25 ; Colossiens 3:9

Music – Psaume 40:3 ; 66:1-2 ; Romains 1:29-32 ; Éphésiens 5:19 ; Philippiens 4:8 ; Colossiens 3:16 ; I Jean 2:15

Orgueil – Proverbes 6:16-18 ; 8:13 ; 11:2 ; 16:5, 18 ; Daniel 4:37 ; Luc 18:14 ; Romains 12:3 ; II Corinthiens 10:5 ; Galates 6:3 ; Jacques 1:17 ; 4:6 ; I Pierre 5:6

Pardon (Dieu me pardonne) – Psaume 32:1-5 ; 51:17 ; 103:12 ; 130:3-4 ; Ésaïe 1:18 ; 55:6-7 ; Éphésiens 4:32 ; Colossiens 1:13-14 ; Hébreux 10:17 ; I Jean 1:9

Pardon (Je pardon les autres) – Matthieu 6:14-15 ; 18:21-25 ; Marc 11:25 ; II Corinthiens 2:7-8 ; Éphésiens 4:31-32

Paresse – Proverbes 6:6-11 ; 15:19 ; 19:15 ; 24:30-34 ; Colossiens 3:23 ; I Corinthiens 10:31

Pensées – Psaume 19:14 ; 101:3 ; Ésaïe 26:3 ; Ezéchiel 11:5 ; Matthieu 5:27-30 ; 15:18-20 ; II Corinthiens 10:5 ; Philippiens 4:8 ; II Timothée 2:22

Plaindre – Nombres 11:1 ; Psaume 34:1 ; Philippiens 2:14 ; Hébreux 13:5

Pression des amis – Exode 23:2 ; Proverbes 1:10 ; 13:20 ; Daniel 1:8 ; 3:12, 16-18 ; 6:10

Polygamie – Genèse 1:22-24 ; Deutéronome 17:17 ; 1 Rois 11:1-4; Matthieu 19:4-6 ; I Corinthiens 6:16-18 ; 7:2 ; I Timothée 3:2

Pureté – Lévitique 19:2 ; Romains 13:14 ; I Corinthiens 6:18-20 ; 7:2 ; I Thessaloniciens 4:3-7 ; 5:22 ; II Timothée 2:22 ; I Pierre 1:15-16

Sorcelleries/Divination – Deutéronome 18:10-14 ; Lévitique 19:26, 31 ; Ezéchiel 13:6-9 ; I Corinthiens 10:20-21 ; II Corinthiens 6:15-17 ; Éphésiens 6:10-13 ; Jacques 4:7 ; I Pierre 5:8-9 ; I Jean 3:8-10

Soucis – Deutéronome 33:27 ; Psaume 55:22 ; Ésaïe 41:10 ; Matthieu 6:33-34 ; Luc 12:22-32 ; Romains 4:20-21 ; Philippiens 4:6-7 ; II Timothée 1:7 ; I Pierre 5:7 ; I Jean 4:18

Télévision (vidéos) – Psaume 101:3-7 ; Proverbes 14:9 ; Romains 1:29-32 ; II Corinthiens 11:3 ; Galates 5:19-21 ; Éphésiens 5:16 ; Philippiens 4:8

Vol – Exode 20:15 ; Lévitique 19:11, 13 ; Malachie 3:8 ; Matthieu 10:19 ; Éphésiens 4:28

Volonté de Dieu – Psaume 40:8 ; 85:13 ; 130:5 ; Proverbes 3:5-6 ; Matthieu 6:33 ; II Timothée 3:15-17

Un avenir fait d’espérance

rose esperence

 « Je connais, moi, les desseins que je forme à votre sujet, — oracle de l’Éternel –, desseins de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir fait d’espérance. » (Jérémie 29:11)

Introduction :

Découragé? Désespéré? Déçu? Est-ce que vous avez perdu l’espoir? Ce sont les sentiments que nous avons tous de temps en temps. Parfois cela descend sur nous et c’est difficile à savoir son origine. Mais, d’où vient le chagrin?

Le chagrin est une émotion qui est liée à certains événements :

(1) Quand nous expérimentons la perte de quelque chose importante, par exemple,

  • la mort d’un ami ou d’un membre de la famille, ou même un animal favori;
  • la perte de notre emploi ou poste
  • la perte de respect devant les autres
  • la perte de notre santé.

(2) Quand nous avons péché, et en particulier un échec continuel : peut-être les mensonges, les boissons alcooliques, la colère, l’amertume, ou l’impureté sexuelle. Avec le péché vient le sentiment que Dieu n’est pas content avec nous. Il faut savoir, alors, la solution dans le plan de Dieu pour le pardon de nos péchés.

(3) Quand nous sommes en face des impossibilités : c’est-à-dire que nous avons essayé tout, et nous avons cherché partout pour une solution, mais les ressources et même la force n’était pas suffisant pour résoudre le problème.

Si vous continuez dans le chagrin, sans l’espérance, cela va vous amener en bas vers la dépression et éventuellement au désespoir. Quand vous pensez qu’il n’y a pas de possibilité, ou une chose c’est trop difficile, vous avez perdu l’espoir.

Mais comment regagnons-nous l’espoir? Nous allons regarder les solutions de Dieu pour votre perte, pour votre péché et pour vos situations impossibles. Mais, avant il faut commencer avec la fondation pour votre espoir. Il faut savoir que Dieu donne l’espoir à travers sa parole.

La fondation de l’espoir : la parole de Dieu

 Au milieu du Jérémie 29.11 est la phrase : « — oracle de l’Éternel — ». Les idées des hommes ne suffisent pas. Vous avez besoin de voir et de croire en ce que Dieu a révélé dans sa parole.

  • « Or, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l’espérance. » (Rom 15.4)
  • « Mon âme pleure de chagrin : relève-moi selon ta parole! » (Ps 119.28).

Que le Seigneur lui-même vous aide à être relevé aujourd’hui à travers sa parole.

La possibilité de l’espoir: le plan de Dieu

Au temps du prophète Jérémie, les israélites étaient l’objet de la colère de Dieu. Dieu leur a envoyé en captivité en Babylon. Mais au milieu de son châtiment, Dieu a voulu les assurer que toute cette épreuve est venue de son dessein parfait pour eux :

« Je connais, moi, les desseins que je forme à votre sujet, — oracle de l’Éternel —, desseins de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir fait d’espérance. » (Jérémie 29:11)

N’oubliez jamais, il y a toujours l’espoir dans le plan de Dieu. C’est Dieu lui-même qui a permis les situations au tour de votre difficulté. Pour regagner l’espoir, réalisez que :

  • Dieu peut changer le mal en bien
  • les impossibilités sont les possibilités pour Dieu
  • les choses perdues nous dirigent vers Dieu qui seul suffit pour remplir le vide dans le cœur
  • le péché a une solution dans le salut (le pardon et la sanctification) qui se trouve en Jésus Christ.

(1) Dieu peut changer le mal en bien (“desseins de paix et non de malheur” Jérémie 29.11)

Le livre de Lamentations dans l’Ancien Testament nous montre les afflictions extrêmes subies par le peuple de Dieu à cause de leur péché. Beaucoup était sur le point de perdre leur espoir :

Lamentations 3:18 « Et j’ai dit : Elle est perdue, ma confiance, Mon espérance en l’Éternel! »

Mais, au milieu de leurs réflexions, ils ont trouvé une raison pour espérer, ils ont compris qu’on ne peut pas épuiser la bienveillance de Dieu.

« Voici ce que je veux repasser en mon cœur, Ce pourquoi j’espère : 22 C’est que la bienveillance de l’Éternel n’est pas épuisée, Et que ses compassions ne sont pas à leur terme;  23 Elles se renouvellent chaque matin. Grande est ta fidélité! 24 L’Éternel est mon partage, dit mon âme; C’est pourquoi je veux m’attendre à lui. 25 L’Éternel est bon pour qui espère en lui, Pour celui qui le cherche. 26 Il est bon d’attendre en silence Le salut de l’Éternel » (Lam. 3.21-25).

Savez-vous que derrière vos difficultés est un Dieu qui est bon et qui a un plan pour votre vie?

Psaumes 138:8 « L’Éternel mène tout à bonne fin pour moi. Éternel, ta bienveillance (dure) à toujours, N’abandonne pas les œuvres de tes mains! »

Pensez aussi à Joseph. Il était vendu en esclavage par ses frères, calomnié par la femme de son patron et oublié en prison. Mais Dieu ne lui a jamais oublié. Plus tard Joseph a expliqué comment Dieu a permis les épreuves dans sa vie pour faire quelque chose plus grande :

Genèse 50:20 « Vous aviez formé le projet de me faire du mal, Dieu l’a transformé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui et pour sauver la vie d’un peuple nombreux. »

Dans le Nouveau Testament, l’apôtre Paul a exprimé le même sentiment :

Romains 8.28 « . . . toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. »

Il ne faut pas faire une mauvaise estimation du pouvoir et de la bonté de Dieu. Écoute ce que Joni Eareckson Tada a dit après plus de 46 années des souffrances à cause d’un accident qui lui a laissé une quadriplégique. En plus, elle est aussi en train de suivre un traitement pour le cancer.

« Oh Jésus, merci d’avoir dit “non” à une requête pour la guérison physique; tu connaissais vraiment ce que tu étais en train de faire il y a tant des années. . . (le “non”) a fait que beaucoup des péchés ont été purgés de ma vie. . . (le “non”) a fait que je suis en train de me confier plus en ta grâce. . . et cela m’a fait de t’aimer encore plus. . . et je ne pourrais pas échangé cela pour n’importe quel temps de marcher. Voici la guérison la plus profonde, la vraie guérison. » (Traduction le mien d’un témoignage donné à une conférence concernant les dangers du mouvement charismatique.)

(2) Les impossibilités sont les possibilités pour Dieu

 Psaumes 50:15 : « Invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras. »

 Quand Dieu semble ne pas répondre à nos prières ou quand sa réponse est « non, » nous pensons que nous connaissons mieux que Dieu. Il faut avoir confiance en Dieu. N’écoutez pas les mensonges du diable. Satan agira pour vous détruire et pour vous décourager, mais Dieu agit maintenant pour vous établir, pour vous assurer que son plan est parfait. Écoutez ce qu’il a dit : « Je connais, moi, les desseins que je forme à votre sujet. »  Ayez confiance dans ce plan parfait de Dieu, les plans de paix et non de malheur.

Proverbes 3:5 « Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ton intelligence; reconnais-le dans toutes tes voies, et c’est lui qui aplanira tes sentiers. »

(3) Dieu seul suffit pour remplir le vide dans le cœur.

Les gens dans ce monde cherchent à soulager leurs soucis avec les boissons alcooliques, les drogues, l’immoralité, la nourriture, l’argent et les possessions. Mais toutes ses choses sont vaines et vides. Ils promettent tout, mais ils n’offrent rien de permanence.

Jérémie 17:13 « Toi l’espérance d’Israël, Éternel! Tous ceux qui t’abandonnent seront dans la honte, ceux qui s’écartent de moi seront inscrits dans la poussière, Car ils abandonnent la source d’eau vive, l’Éternel. »

Jérémie 14:22 « Parmi les vaines (idoles) des nations, en est-il qui fassent pleuvoir? Ou est-ce le ciel qui donne les ondées? N’est-ce pas toi, Éternel, notre Dieu? Nous espérons en toi, car c’est toi qui fais toutes ces choses. »

Hébreux 13:5 « Que votre conduite ne soit pas inspirée par l’amour de l’argent; contentez-vous de vos biens actuels, car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai pas ni ne t’abandonnerai. »

Psaume 73.25 « Qui d’autre ai-je au ciel? En dehors de toi, je n’ai aucun plaisir sur la terre. »

Il faut se souvenir qu’il y a une différence entre les trésors sur la terre et les trésors dans le ciel.

Matthieu 6.19-21 « Ne vous amassez pas de trésors sur la terre, où les vers et la rouille détruisent et où les voleurs percent et dérobent, 20 mais amassez des trésors dans le ciel, où ni les vers ni la rouille ne détruisent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. 21 Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. »

(4) Dieu peut te délivrer: le péché a une solution dans le salut (le pardon et la sanctification) qui se trouve en Jésus Christ.

Peut-être vous êtes en train de chercher la vérité. Vous savez que ce monde ne peut pas vous aider et vous cherchez quelque chose de solide, comme une ancre pour votre âme. Avant notre salut nous étions sans espoir :

« que vous étiez en ce temps-là sans Christ, …sans espérance et sans Dieu dans le monde. Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ. » (Éph. 2.13).

«…Jésus-Christ notre espérance » (1 Ti 1.1).

Il faut voir qu’en vous même vous n’avez pas d’espoir, mais en Dieu et sa parole on a tous un espoir et il y a toujours une solution. Il y avait une fille qui est allée avec sa mère à plusieurs pasteurs pour essayer de résoudre quelques difficultés dans sa vie. Elle a commencé a dire les choses au sujet d’elle même comme : je ne suis pas digne de vivre, je suis horrible, je suis méchante, etc. Alors tous les pasteurs ont lui dit : oh, tu n’es pas méchante, tu n’es pas horrible, et sa maman a dit la même chose. Mais un pasteur a décidé de traiter ce problème avec la Bible, et au lieu d’avoir la sympathie pour ses péchés, il l’a confronté en disant : tu penses que tu es horrible, que tu es méchante, et c’est clair que tu ne penses pas que tu es digne de vivre, qu’est-ce que tu as fait d’horrible et méchante pour avoir des pensés comme cela? C’était à ce moment qu’elle a dit tout et c’était la première fois pour elle d’être confronté avec ses péchés. Quand elle a vu que quelqu’un veut vraiment traiter ses péchés avec la Bible, cela lui a donné l’espérance, une espérance qu’elle pourrait changer.

Dieu a donné l’espérance à Adam et Ève au jardin juste après leur péché.  Et aujourd’hui Dieu nous demande aussi de lui approcher :

Ésa. 1.18 « Venez donc et plaidons dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, Ils deviendront blancs comme la neige; S’ils sont rouges comme l’écarlate, Ils deviendront comme de la laine. »

Jean Baptiste a dit un jour en voyant Jésus :

Jean 1.29 « Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde »

Dieu vous donne aussi l’espérance aujourd’hui : il y a une solution pour votre problème du péché : le sang de l’agneau. Jésus Christ est mort à votre place sur la croix à cause de vos péchés. Repentez-vous de vos péchés et mettez votre foi en Jésus-Christ pour qu’il vous sauve. Jésus lui-même nous a dit la raison pour lequel il est venu dans ce monde :

Jean 12:46 « Moi, la lumière, je suis venu dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres »

Luc 19.10 « Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

Jean 8:24 « C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas que Moi je suis, vous mourrez dans vos péchés. »

Peut-être votre temps dans le découragement était un temps pour vous à voir que Dieu a un plan pour vous, un plan de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir fait d’espérance.  Que le Seigneur vous aide à voir cette espérance qui se trouve en Jésus-Christ.

Romains 15.13 « Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit! »

Si Jésus était seulement un prophète, il ne peut pas donner la vie à quelqu’un. Mais la Bible indique que Jésus est plus qu’un prophète, il est l’incarnation de Dieu lui-même (Jean 1.14). Il est le Dieu-homme.  En tant que l’homme il peut sympathiser avec nous dans toutes nos difficultés (Hébreux 4.14-16) ; en tant que Dieu il peut offrir et donner la vie éternelle et le pardon des péchés à tous ceux qui croient en lui. Regardez ce que Jésus lui-même a dit :

  •  Jean 4:14 « mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai, n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. »
  •  Jean 5:24 « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. »
  •  Jean 6:35 « Jésus leur dit : Moi, je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »
  •  Jean 6:40 « Voici, en effet, la volonté de mon Père : que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. »
  •  Jean 6:47 « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit a la vie éternelle. Moi, je suis le pain de vie. »
  •  Jean 6:51 « Moi, je suis le pain vivant descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement, et le pain que je donnerai, c’est ma chair pour la vie du monde. »
  •  Jean 10:28 « Je leur donne la vie éternelle ; elles ne périront jamais, et personne ne les arrachera de ma main. »
  •  Jean 11:25 « Jésus lui dit : Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort »
  •  Jean 14:6 « Jésus lui dit : Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

Voici une espérance pour ton avenir est promise dans la personne et l’œuvre de Jésus Christ !

À la recherche d’une certitude

À la recherche d’une certitude

par K.K. Alavi

C’est l’histoire de la bonté de Dieu envers un musulman indien. L’auteur montre comment l’amour de Dieu l’a racheté de ses péchés. Il raconte aussi de la persécution et des tribulations qui ont traversé dans sa vie. Il termine son témoignage en citant la Parole de Dieu: «Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure».

à travers The Good Way.